Humidité dans votre salle de bain : 9 astuces pour s’en débarrasser

Ecrit par : 

Une salle de bain humide peut causer divers problèmes tels que la moisissure, les mauvaises odeurs et la détérioration des matériaux. Même en été, il est essentiel de prendre certaines mesures pour éviter ces désagréments. Je vous propose 9 conseils pratiques pour réduire l'humidité et améliorer le confort de cette pièce d'eau.

salle de bain humide : que faire ?

Pourquoi y a-t-il de l’humidité dans ma salle de bain ?

L’humidité dans la salle de bain est un phénomène assez courant et a plusieurs causes possibles. Tout d’abord, la nature même de l’activité dans cette pièce conduit à la production de vapeur d’eau.  Quand vous prenez une douche chaude ou un bain, de l’eau s’évapore et l’humidité de l’air augmente.

Si cette humidité n’est pas correctement évacuée, elle se condense sur les surfaces plus froides de la pièce, créant ainsi un environnement humide.

Deuxièmement, une mauvaise ventilation peut être un facteur clé. Si l’air humide ne peut pas s’échapper de la salle de bain, il reste piégé et crée un environnement propice à l’humidité. Une ventilation adéquate, comme un ventilateur d’extraction ou une fenêtre ouverte, peut aider à réduire cette humidité.

Troisièmement, les fuites d’eau non détectées peuvent également causer de l’humidité. Une fuite, même minuscule, peut, au fil du temps, augmenter considérablement l’humidité dans une salle de bain.

Enfin, les matériaux de construction et la finition de la salle de bain peuvent jouer un rôle. Certains matériaux absorbent plus d’humidité que d’autres et certains types de peinture ou de finition peuvent entraver la capacité des murs à “respirer”, piégeant ainsi l’humidité.

Comment éviter la condensation dans la salle de bain ?

Pour éviter la condensation, plusieurs solutions existent, elels sont plus ou moins simples et faciles à mettre en oeuvre :

  1. Améliorer la ventilation : assurez-vous que votre salle de bain dispose d’une bonne circulation d’air, notamment grâce à une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ou une fenêtre.
  2. Utiliser un déshumidificateur : cet appareil permet d’absorber l’excès d’humidité dans l’air et de le rejeter sous forme d’eau.
  3. Isoler les murs et les fenêtres : une isolation adéquate permet de réduire la condensation en limitant les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur de la pièce. Pensez aux fenêtres à double vitrage et aux éléments d’isolation pour les murs.

Comment faire baisser l’humidité ?

La lutte contre l’humidité excessive dans votre salle de bain peut sembler être un défi de taille, surtout en été. Quelques gestes simples et des modifications mineures peuvent avoir un impact significatif. Voici 9 conseils pratiques qui vous aideront à maintenir un environnement sain et agréable dans votre salle de bain, tout en préservant l’intégrité de votre maison.

1. Aérer régulièrement la pièce

Ouvrez la fenêtre ou la porte pendant au moins 10 minutes après chaque utilisation de la douche ou du bain, afin de renouveler l’air humide par de l’air sec.

2. Utiliser un extracteur d’air ou une VMC

Ces dispositifs permettent d’évacuer automatiquement l’air humide vers l’extérieur, améliorant ainsi la qualité de l’air dans la salle de bain.

3. Installer un déshumidificateur

Comme mentionné précédemment, un déshumidificateur peut être utile pour absorber l’excès d’humidité dans l’air et le rejeter sous forme d’eau. Il existe des modèles spécialement conçus pour les salles de bains, qui sont résistants à l’eau et à la corrosion.

4. Raccourcir la durée des douches

Une douche plus courte permet de limiter la production de vapeur d’eau, et donc la condensation. Pensez également à fermer le robinet pendant que vous vous savonnez ou vous rincez, pour économiser l’eau et réduire l’humidité.

5. Choisir des matériaux adaptés

Certains matériaux sont moins sensibles à l’humidité que d’autres, comme le carrelage en céramique, le verre ou l’acier inoxydable. Privilégiez ces matériaux pour les murs, les meubles et les accessoires de votre salle de bain.

6. Utiliser un sèche-serviettes ou un radiateur

En hiver, le chauffage permet d’assécher l’air ambiant et de réduire l’humidité dans la pièce. En été, un sèche-serviettes peut être suffisant pour maintenir un taux d’humidité raisonnable.

7. Nettoyer régulièrement les surfaces

Pour éviter la formation de moisissures, il est important de nettoyer les surfaces (murs, sols, joints) avec des produits anti-moisissures et de bien sécher après chaque utilisation.

8. Vérifier l’étanchéité des installations

Des fuites d’eau peuvent être à l’origine d’une augmentation de l’humidité dans la salle de bain. Vérifiez régulièrement l’étanchéité des installations (robinets, tuyaux, joints) et procédez aux réparations nécessaires en cas de problème.

9. Placer des plantes dépolluantes

Certaines plantes sont capables d’absorber l’humidité et de purifier l’air ambiant, comme le spathiphyllum ou l’aloe vera. En plus de leurs propriétés dépolluantes, elles apportent une touche de verdure à votre salle de bain.

Normalement vous devriez constater une amélioration du confort et de la qualité de l’air dans votre salle de bain humide, même en été. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si les problèmes persistent malgré vos efforts.