des fenêtres double-vitrage pour une bonne isolation thermique

Isolation thermique de la maison : changer vos anciennes fenêtres

Pour améliorer le confort de vie de votre maison, pour mieux garder la chaleur en hiver et la fraicheur en été, il peut être interessant de changer vos vieilles fenêtres. Surtout si votre maison a des fenêtres simple vitrage. Double ou triple vitrage, voici les meilleures solutions pour isoler votre maison grâce aux nombreuses aides comme Maprimrenov’. 

Quel type de fenêtre devez-vous choisir pour une meilleure isolation thermique ?

Les fenêtres d’une maison ont plusieurs fonctions :

  • isoler de la chaleur / du froid
  • vous isoler du bruit extérieur bruit, avec une bonne isolation phonique
  • mais aussi vous garantir une protection contre les cambriolages.

Les anciennes fenêtres en simple vitrage, ne répondent plus à ce type d’exigences. Bien souvent elles ne sont ni esthétiques, ni isolantes et n’offre qu’une sécurité partielle en cas d’effraction. C’est pourquoi de nombreux propriétaires font remplacer leurs fenêtres.

Les fenêtres figurent parmi les premières choses à changer pour améliorer la qualité thermique d’une maison ou d’un appartement. Encore de trop nombreuses habitations possèdent des fenêtres en simple vitrage. C’est ainsi de l’argent et de a chaleur en hiver qui s’envolent par les fenêtres.

Pour vous donner un exemple concret il faut savoir qu’il existe un coefficient d’isolation thermique des fenêtres. Ainsi une fenêtre simple vitrage a un coefficient de transmission thermique (valeur U) moyen de 4,7 watts par mètre carré et par kelvin (W/(m2K)). Alors q’unes rentre récente en triple vitrage thermique, dont la valeur est d’environ 1,1 W/(m2K).

Le remplacement de vos vieilles fenêtres doit donc figurer parmi vos travaux les plus urgents pour cet hiver. Ce type de rénovation vous fera économiser du chauffage et diminuera votre facture d’électricité ou de gaz.

Certaines études donnent le chiffre de 485 kilowattheures (kWh), comme étant l’économie d’énergie possible grâce au remplacement de fenêtres hors d’âge.

Comment savoir si vous devez changer vos fenêtres ?

Il faut d’abord connaitre l’âge de vos ouvertures :  vos fenêtres et vos volets d’ailleurs. Pour déterminer l’année de construction de la fenêtre et en tirer des conclusions sur l’isolation thermique, vous pouvez vous référer à la plaque signalétique de la fenêtre. La plaque signalétique se trouve généralement sur le bord du cadre de la fenêtre, souvent sur la face supérieure. Ou bien l’année de construction et le nom du produit sont souvent inscrits sur l’entretoise entre les vitres.

Ces informations sont très utiles. Ainsi si vous constatez que vos fenêtres sont ultérieures à 1970 : elles sont très probablement en simple vitrage. Le double-vitrage est apparu vers à partir de 1975, début des années 80. Le triple vitrage est quant à lui apparait plus récemment. C’est à partir des années 2010 qu’il a commencé à être posé dans certains maisons.

Comment changer les fenêtres pour une meilleure isolation ?

Pour changer vos fenêtres deux possibilités s’offrent à vous :

  • le faire vous-même avec un peu d’aide de la famille ou d’amis
  • faire appel à des professionnels du bâtiment

Bien évidemment si vous n’êtes pas bricoleur, je ne peux que vous conseiller de contacter un artisan près de chez vous. D’ailleurs si vous voulez faire une demande d’aides auprès de différents organismes il vous faudra une facture acquittée par un artisan RGE. Vous avez le choix entre plusieurs types de fabrication pur vos fenêtres :

  • le bois
  • le pvc
  • l’aluminium

Alors si vous souhaitez tout de même effectuer ces travaux en mode DIY, voici quelques étapes à respecter pour un travail de qualité :

  1. Préparez soigneusement tous les matériaux et outils afin de les avoir toujours à portée de main.
  2. Travaillez de préférence à deux, les objets lourds seront ainsi plus faciles à déplacer et vous aurez toujours une main pour vous aider.
  3. Effectuez chaque étape de travail avec calme et précision, c’est la seule façon d’obtenir un résultat de première classe.

Bon à savoir : lors de l’installation d’une fenêtre, l’étanchéité du raccordement à la fenêtre revêt une importance capitale.

Vous trouverez sur Internet de nombreux tutoriels très détaillés en vidéos ou à télécharger pour vous guider. Alors pour le bon remplacements des menuiseries de votre logements, prenez votre temps et demander conseils auprès de personnes ayant déjà réalisé cette tâche. Et si vous n’êtes pas sur.e de vous, contacter une entreprise locale. Le changement de chaque fenêtre doit être fait dans les règles de l’art par un professionnel pour une qualité optimale de pose. Car une fenêtre mal posée ne vous offrira pas les performances et économies souhaitées.

Quel prix une fenêtre double vitrage posée ?

Lorsque vous faites établir un devis, il faut différencier le prix de la fenêtre (menuiserie) et celui de la pose. Suivant le type de fenêtre (bois, pvc ou alu), le prix de la pose peut varier. Des travaux sur des fenêtres sur-mesures seront également plus chers.

Normalement votre artisan vous facturera la dépose de l’existant et la pose de vos nouvelles menuiseries. Pour une fenêtre de taille standard 2 vantaux, il vous faut compter environ 150 à 200€ hors coût de la fenêtre.

Pour changer une baie vitrée, elle aussi avec des dimensions standards, le devis devrait chiffrer autour de 500 à 800€ hors baie.

Enfin, si vous voulez également faire changer vos anciens vélux de toit, c’est entre 250 et 600€ qui vous sert généralement facturés, hors vélux. Coupler à l’isolation de vos combles vous vous assurez ainsi une parfaite rénovation.

Une maison ayant en moyenne 10 ouvertures, le devis peut vite devenir très élevé. Heureusement des aides existent !

changer le vélux pour une meilleure isolation

Quelles aides pour changer vos fenêtres ?

Pour la rénovation énergétique de votre logement de nombreuses aides existent. Elles permettent de faire drastiquement diminuer les coûts liés à ces travaux. Vous pouvez ainsi faire appel à :

  • maprimerenov’
  • éco-prêt à taux zéro (ECO-PTZ)
  • aux CEE : Aides des entreprises de fourniture d’énergie
  • à la TVA à 5,5% sur la pose de vos fenêtres
  • aux différents aides locales

Il est doc très important en début de projet de vous rapprocher d’un guichet spécialisé comme ceux de votre ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) ou l’Anah (L’Agence nationale de l’habitat). Vous pouvez également consulter le site : https://france-renov.gouv.fr

A titre d’exemple : si vous pouvez obtenir le maximum d’aide de maprimrenov’ vous pouvez recevoir jusqu’à 100€ par fenêtre. Des bonus sont possibles, renseignez-vous.

D'autres articles consacrés au jardin