Orvet dans votre jardin: danger ou allié ? Tout ce que vous devez savoir

Ecrit par : 

L'orvet, une créature unique et méconnue, partage souvent notre environnement domestique sans même que nous en soyons conscients. Ce petit être, fréquemment confondu avec un serpent, fait partie intégrante de notre écosystème et mérite notre attention.

Mais comment le reconnaître et pourquoi se retrouve-t-il dans nos jardins ? Comprendre ces aspects vous permettra d’apprécier encore plus le rôle vital que joue l’orvet dans notre monde naturel.

Comment reconnaitre un orvet dans votre jardin ?

L’orvet, loin d’être un serpent, est en réalité un lézard sans pattes. Sa silhouette longiligne et son absence de membres le font souvent confondre avec un serpent. Mais des signes distinctifs permettent de le différencier.

Voyons quels sont ces indices qui nous aideront à identifier l’orvet.

  • Yeux avec paupières : contrairement aux serpents, l’orvet possède des paupières qui se ferment et s’ouvrent.
  • les oreilles : les orvets ont de petites ouvertures d’oreilles, chose que l’on ne trouve pas chez les serpents.
  • les écailles : l’orvet possède des écailles lisses et alignées en rangées verticales, tandis que les serpents ont des écailles en forme de losange.

L’orvet et la vipère : comment les distinguer ?

La vipère est une espèce de serpent que l’on retrouve souvent en France. Sa ressemblance avec l’orvet peut causer confusion, mais il est crucial de pouvoir les différencier car la vipère est venimeuse. Quels sont les éléments clés qui vous aideront à faire cette distinction ?

  • La tête : la vipère a une tête en forme de V ou de losange, tandis que l’orvet a une tête arrondie.
  • La pupille : la pupille de la vipère est verticale, alors que celle de l’orvet est ronde.
  • Le comportement : l’orvet est plutôt timide et fuit au moindre danger, tandis que la vipère peut se montrer agressive si elle se sent menacée.

L’orvet peut-il vous piquer ?

Une question courante est de savoir si l’orvet est dangereux ou non. Malgré son apparence serpentine, l’orvet est totalement inoffensif.

Les détails ci-dessous vous aideront à mieux comprendre pourquoi il ne faut pas craindre l’orvet.

  • Pas de venin : l’orvet est dépourvu de glandes à venin. Il est donc totalement sûr de le manipuler.
  • Une mâchoire faible : l’orvet a une mâchoire assez faible et ne peut pas mordre l’homme.
  • Un comportement pacifique : c’est une créature docile et préfère fuir plutôt que de se défendre lorsqu’il se sent menacé.

Pourquoi trouve-t-on des orvets dans nos jardins ?

Il est courant de rencontrer des orvets dans nos jardins. Mais pourquoi choisissent-ils de s’établir dans ces espaces ? Les facteurs suivants peuvent expliquer cette présence.

  • La nourriture : l’orvet se nourrit principalement de limaces et de vers de terre, qui sont abondants dans les jardins.
  • L’habitat : les orvets aiment les endroits humides et ombragés. Ils trouvent donc souvent refuge sous les pierres, les feuilles mortes ou les tas de bois.
  • La température : l’orvet étant une créature à sang froid, il apprécie la chaleur du soleil et profite souvent des jardins pour se réchauffer.

Comment réagir face à un orvet dans votre jardin ?

Face à un orvet dans votre jardin, la première chose à se rappeler est qu’il n’est pas dangereux. Ces créatures sont d’une nature pacifique et ne représentent aucune menace.

Alors, comment devriez-vous réagir face à un orvet ? Laissez-nous explorer cela.

  • Restez calme : comme pour toute rencontre avec la faune, la clé est de rester calme. Un orvet est plus susceptible de fuir que d’attaquer.
  • Ne le perturbez pas : si l’orvet est simplement en train de se réchauffer au soleil ou de chercher de la nourriture, il vaut mieux ne pas le déranger. Il ne causera aucun dommage à votre jardin.
  • Ne le manipulez pas sans raison : même si l’orvet est inoffensif, il peut se sentir menacé s’il est manipulé inutilement. Cela pourrait provoquer un stress inutile pour l’animal.

Comment favoriser la présence de l’orvet dans votre jardin ?

Si vous souhaitez encourager la présence d’orvets dans votre jardin, voici quelques conseils. Ces créatures peuvent être d’excellents alliés dans votre jardin, car elles se nourrissent de parasites nuisibles.

  • Créez des abris : les orvets aiment les endroits humides et ombragés. Créez des tas de bois, de pierres ou de feuilles où ils pourront se réfugier.
  • Maintenez un jardin bio : évitez l’usage de pesticides et d’herbicides qui peuvent nuire aux orvets ou à leur source de nourriture.
  • Laissez des zones sauvages : conservez des zones d’herbes hautes, de buissons et de haies dans votre jardin pour offrir un habitat naturel aux orvets.
  • Fournissez de l’eau : un petit récipient d’eau peu profond peut aider les orvets à rester hydratés, surtout pendant les mois d’été.

L’orvet, cette créature unique et souvent mal comprise, joue un rôle essentiel dans nos jardins.

Il contribue à l’équilibre écologique en se nourrissant de parasites comme les limaces et les vers. Il est important de le protéger et de le respecter, car il est totalement inoffensif et fait partie intégrante de la biodiversité locale.

Désormais, vous savez comment le reconnaître et le différencier d’une vipère. Ainsi, vous pourrez l’apprécier à sa juste valeur.

D'autres articles consacrés au jardin