œillets d'Inde et jardin

Les œillets d’Inde dans un potager

Rien ne vaut un bon plat cuisiné avec les petits légumes du jardin. Cependant, si vous débutez dans le monde du jardinage biologique, vous vous inquiétez sûrement pour les éventuels champignons, vers et pucerons qu’il pourrait y avoir. Attention ! Ne pensez pas tout de suite aux insecticides. Optez plutôt pour une alternative naturelle : l’œillet d’Inde. Voici quelques informations qui vous aideront certainement à mieux comprendre les bienfaits que pourra avoir cette plante sur votre potager, et l’aide qu’elle pourra vous apporter par rapport aux nombreuses attaques que peuvent subir vos plantes.

Pourquoi faut-il planter des œillets d’Inde dans votre potager ?

L’œillet d’Inde est une plante qui, en plus de rajouter une belle touche de couleur à votre jardin, est également utilisée de manière plus traditionnelle en agriculture biologique, comme solution naturelle contre des insectes nuisibles, grâce à ses nombreuses propriétés. Finalement, grâce à cette plante, il est possible d’éviter l’utilisation d’insecticide, et autres produits chimiques qui peuvent être très dangereux pour la santé. L’action antifongique, et l’action répulsive de l’œillet d’Inde font partie des raisons principales qui font que sa présence est fortement recommandée dans votre potager. En d’autres termes, en plus de combattre les champignons, il permet aussi de repousser un certain nombre d’insectes et de parasites qui risquent de causer beaucoup de dégâts dans votre jardin, comme par exemple :

  • Les aleurodes ;
  • Les pucerons ;
  • Les altises, etc.

Donc, si l’on suppose que vous avez planté des courgettes qui sont des légumes relativement fragiles, et qui présentent des risques d’envahissement par des pucerons, il faut donc penser à planter des œillets d’Inde à proximité, car l’odeur de leurs racines et de leur feuillage va repousser de manière efficace les insectes. Ceci dit, il est faut savoir qu’en plus de l’utilité de sa forme primaire dans les potagers, il peut également constituer la matière première de plusieurs préparations naturelles et bio.

Comment planter des œillets d’Inde dans son potager ?

Il est évident que l’étape de la plantation est l’une des plus importantes. En effet, c’est le moment où sont conditionnées la belle floraison et la croissance de la plante. Évidemment, l’œillet d’Inde ne déroge pas à la règle. Si vous voulez en planter dans votre potager, faites en sorte d’avoir toutes les informations nécessaires, afin de bien faire les choses. Ceci étant dit, si vous décidez d’acheter des œillets d’Inde en jardinerie, afin de les planter, essayez de le faire au commencement du mois d’avril ou de mai. Faites attention à respecter 20 à 30 cm de distance d’une plante à l’autre. Mélangez du terreau spécialement fait pour les plantes fleuries avec de la terre de votre jardin et plantez.

Si vous optez plutôt pour la réalisation d’un semis sous abri, faites-le à partir du mois de février ou mars, avant de repiquer durant le mois d’avril, et enfin, en mai, il faudra mettre en place. Veillez bien à faire l’installation des œillets d’Inde en plein centre de votre potager, afin de lutter contre les nématodes au niveau des courgettes et des tomates, ou encore contre les pucerons près de vos rosiers.

Qu’en est-il de l’arrosage des œillets d’Inde dans le potager ?

La chose principale à savoir si vous décidez de planter des œillets d’Inde dans votre jardin, c’est qu’il faut faire attention aux excès d’arrosage, qui peut aboutir à un pourrissement des racines de la plante. L’arrosage ne se fait qu’en cas de chaleur forte, sauf si votre plante est dans un pot, à ce moment-là, il se fait quand la terre en surface est sèche. Évitez de mouiller les fleurs et le feuillage pour ne pas provoquer de champignons. Notez également qu’un paillage pendant la saison estivale vous permettra d’économiser un arrosage sur deux.

D'autres articles consacrés au jardin