5 choses à absolument ne pas faire dans votre jardin en pleine canicule

Ecrit par : 

La saison chaude n'est pas toujours clémente pour nos jardins. Pour préserver la santé de vos plantes, il est crucial d'adopter les bons gestes. Dans cet article, nous allons identifier cinq tâches de jardinage à éviter absolument par temps chaud pour que vos plantes ne luttent pas pour survivre.

ce qu'il ne faut absolument pas faire au jardin quand il fait trop chaud

1. L’arrosage en plein soleil

Il est crucial pour tout jardinier d’assurer l’hydratation régulière des plantes pour leur croissance et leur épanouissement. Toutefois, l’arrosage en plein soleil est une pratique à éviter pour plusieurs raisons importantes. Il faut savoir que le soleil à son zénith génère une chaleur intense qui peut nuire à la santé de vos plantes.

D’abord, la première conséquence d’un arrosage sous un soleil de plomb est l’évaporation rapide de l’eau. Au lieu d’atteindre les racines et de pénétrer en profondeur dans le sol, l’eau s’évapore sous l’effet de la chaleur, rendant l’arrosage inefficace. Par conséquent, vos plantes risquent de manquer d’eau, essentielle à leur survie, malgré vos efforts.

De plus, lorsqu’une goutte d’eau tombe sur les feuilles d’une plante et est exposée au soleil, elle peut agir comme une loupe.

Les rayons du soleil sont concentrés sur une petite zone de la feuille, ce qui peut provoquer des brûlures et endommager les cellules végétales. Cela peut être particulièrement dommageable pour les plantes avec des feuilles délicates.

Attention à l’effet thermique sur les plantes

Le choc thermique entre l’eau froide du tuyau d’arrosage et le sol chaud peut provoquer un stress pour les plantes, affectant leur croissance et leur développement.

Pour ces raisons, il est conseillé d’arroser tôt le matin ou tard en soirée, lorsque les températures sont plus douces et le soleil moins intense. L’eau a ainsi le temps de s’infiltrer dans le sol et d’atteindre les racines sans s’évaporer rapidement. De plus, en arrosant directement au pied des plantes, vous évitez les brûlures sur les feuilles et réduisez le stress thermique.

  • Ne jamais arroser en plein midi : l’arrosage doit idéalement se faire tôt le matin ou en soirée lorsque le soleil est moins ardent.
  • Préférez un arrosage au pied de la plante : cela permet de réduire l’évaporation et d’éviter les brûlures sur les feuilles.

2. La taille des arbres et arbustes

La taille des arbres et arbustes en période de fortes chaleurs peut les exposer à des risques importants. Lorsqu’on coupe des branches, on crée des blessures qui mettent du temps à cicatriser et qui peuvent, en plus, favoriser l’entrée de parasites.

  • Taillez vos arbres et arbustes en automne ou en hiver : ces périodes sont généralement plus propices à la cicatrisation.
  • Limitez la taille à l’essentiel : ne coupez que les branches mortes ou malades pour éviter de stresser l’arbre.

3. Le repiquage des jeunes plants

Repiquer consiste à transplanter un jeune plant dans un endroit définitif. Si cette tâche est courante en jardinage, elle ne doit pas être réalisée par temps chaud. Le stress thermique peut entraîner un choc pour la plante et compromettre sa croissance.

  • Repiquer au printemps ou en automne : Ces saisons sont plus clémentes pour les jeunes plants.
  • Hydratez bien après le repiquage : Assurez-vous que le sol reste bien humide pour faciliter la reprise du plant.

4. L’application d’engrais chimiques

L’engrais est une source d’alimentation essentielle pour les plantes, leur fournissant les nutriments nécessaires pour croître et se développer. Toutefois, l’utilisation d’engrais chimiques, en particulier pendant les périodes de forte chaleur, peut présenter des inconvénients majeurs.

Les engrais chimiques sont des substances hautement concentrées qui, bien que riches en nutriments, peuvent être toxiques pour les plantes lorsqu’elles sont appliquées en excès ou dans des conditions inappropriées. Par temps chaud, ces substances peuvent brûler les racines et les feuilles des plantes, causant des dommages irréparables et parfois même la mort de la plante.

L’application d’engrais chimiques par temps chaud augmente le risque de lessivage.

Le lessivage se produit lorsque les nutriments contenus dans l’engrais sont rapidement emportés par l’eau d’arrosage avant que les plantes n’aient eu le temps de les absorber.

Ceci est particulièrement dommageable pour l’environnement, car les nutriments lessivés peuvent contaminer les cours d’eau et contribuer à l’eutrophisation, un phénomène qui entraîne la prolifération excessive d’algues et la mort d’autres formes de vie aquatique.

Il est donc préférable d’utiliser des engrais organiques

Ils sont généralement moins agressifs pour les plantes et plus respectueux de l’environnement. Ils libèrent leurs nutriments plus lentement, ce qui réduit le risque de brûlure et de lessivage.

De plus, ils améliorent la structure du sol et encouragent l’activité des organismes bénéfiques, comme les vers de terre et les bactéries du sol, qui contribuent à la santé globale du sol et des plantes.

Il est préférable d’appliquer les engrais, qu’ils soient chimiques ou organiques, pendant les périodes de températures plus clémentes, comme le début du printemps ou l’automne. Ces périodes offrent des conditions plus propices à l’absorption des nutriments par les plantes, optimisant ainsi l’efficacité de l’engrais.

  • Utilisez des engrais organiques : ces derniers sont généralement moins agressifs pour les plantes.
  • Appliquez l’engrais en dehors des périodes de forte chaleur : privilégiez le début du printemps ou l’automne pour cette tâche.

5. Le semis direct en pleine terre

Le semis en pleine terre est un processus naturel qui permet aux plantes de se développer directement à partir des graines. Par temps chaud, cependant, l’humidité du sol s’évapore rapidement, ce qui peut compromettre la germination.

  • Réalisez les semis en intérieur : cela vous permet de contrôler l’humidité et la température.
  • Semer à l’automne ou au printemps : ces saisons offrent des conditions plus propices à la germination.

Voilà, vous avez maintenant une meilleure idée des tâches de jardinage à éviter par temps chaud pour préserver vos plantes. N’oubliez pas que chaque plante a ses propres besoins et que le respect du rythme naturel de chaque espèce est la clé pour un jardin florissant.

Soyez attentif à vos plantes, elles sauront vous dire ce dont elles ont besoin. Jardiner c’est aussi cela, apprendre à écouter la nature.

D'autres articles consacrés au jardin