replanter foret après incendies

Feux de forêts : comment replanter après les incendies de l’été ?

La France connait cet été des feux de forêts extrêmement importants dans le Jura, le Maine-et-Loire ou encore en Loire-Atlantique. Des milliers d’hectares ont déjà été ravagés par les flammes. Mais combien de temps faudra-t-il pour permettre à ces forêts de repartir avec de nouveaux arbres ? Quels arbres faudra-t-il replanter pour redonner vie à ces forets détruites par ces incendies depuis le début de l’été 2022 ?

Des incendies dévastateurs pour les forêts de montagne mais pas que

Lors d’un incendie de forêt, les flammes dévorent à une vitesse record les couches d’aiguilles et de brins d’herbe au sol, sèches comme des os. Et elles s’élèvent très haut, jusqu’à la cime des arbres, transformant d’innombrables arbres en torches flamboyantes. 

Les incendies de forêt de montagne ont des conséquences dévastatrices sur le développement de la végétation et du sol. Il faut généralement plusieurs décennies pour reconstituer les réserves de carbones et d’azote dans les sols recouverts de végétation.

La manière dont les sols forestiers se développent et la quantité de carbone et d’azote qu’ils peuvent stocker dépendent du type de végétation. Ces connaissances permettent d’estimer le temps nécessaire à la régénération complète d’un système forestier de montagne perturbé. 

«  La régénération complète d’un système forestier de montagne, n’est généralement pas possible en l’espace d’une vie humaine »

Repenser les forêts pour limiter les incendies liés au réchauffement climatique

Ces feux qui dévastent des dizaines de milliers d’hectares en France depuis le début e l’été 2022, doivent nous amener à repenser les forêts. C’est à dire qu’il faut donc s’orienter vers des peuplements mixtes avec beaucoup de feuillus. Le fait que de tels arbres résistent mieux aux incendies a été démontré dans de nombreuses études partout en Europe, où l’on avait planté des chênes pédonculés à certains endroits à peine dix ans avant les incendies. Beaucoup d’entre eux ont survécu et ont repoussé.

Comment transformer et repenser la pinède pour limiter les feux ?

Il n’est pas si facile de transformer une pinède existante en forêt mixte. En effet, les pins modifient le sol, de sorte que les autres plantes ne peuvent guère pousser sous eux. Ce qui y pousse bien, c’est le pâturin des bois. Et ses peuplements denses et secs ne sont pas seulement l’amadou parfait pour les incendies de forêt. Elles sont également très concurrentielles et rendent difficile la germination de nouveaux arbres. Les mâchoires grignoteuses du gibier font le reste en décimant les feuillus en germination.

Rendre les forets plus résistante aux incendies futurs en les repenser doit donc nous amener à mieux anticiper les changements liés aux réchauffement climatiques.

D'autres articles consacrés au jardin