Accueil Jardin Lasure ou saturateur : quel traitement pour le bois de votre abri de jardin ?
découvrez comment choisir entre lasure et saturateur pour traiter le bois de votre abri de jardin. conseils et astuces pour préserver la qualité de votre bois dans la durée.

Lasure ou saturateur : quel traitement pour le bois de votre abri de jardin ?

Choix entre lasure et saturateur : critères de décision pour votre abri de jardin

La lasure, ce produit à la fois décoratif et protecteur, forme un film en surface du bois, le préservant ainsi de l’humidité et des UV tout en laissant transparaître le veinage et la texture du matériau.

Elle est idéale pour ceux qui désirent un fini esthétique particulier sans masquer l’aspect naturel du bois.

Le saturateur, quant à lui, pénètre profondément dans les fibres du bois pour le nourrir et le protéger. Il ne crée pas de film sur la surface, ce qui permet au bois de respirer et de mieux résister aux variations climatiques.

Le saturateur est souvent privilégié pour les bois déjà vieillis ou pour les bois exotiques à forte densité.

Analyser l’exposition et les conditions climatiques

Le choix entre lasure et saturateur peut également dépendre de l’exposition de votre abri de jardin aux éléments.

Les régions avec de fortes précipitations ou une exposition directe au soleil peuvent nécessiter une protection plus robuste contre l’humidité et les UV.

La lasure est souvent recommandée pour les zones très exposées aux intempéries car elle offre un bouclier protecteur contre l’eau et les rayons ultraviolets. Le saturateur, étant plus pénétrant, est adapté pour des bois exposés à des conditions modérées, où l’accent est mis sur le maintien de la santé et de l’intégrité du bois sur le long terme.

Considérer la fréquence de l’entretien et la durabilité

Opter pour une lasure implique un entretien régulier, avec une nouvelle application tous les deux à quatre ans pour maintenir son efficacité et son apparence.

Cette maintenance peut être vue soit comme une contrainte, soit comme une opportunité de renouveler périodiquement l’aspect esthétique de l’abri.

Le saturateur, bien qu’il puisse nécessiter une application plus fréquente, est souvent plus facile à réappliquer car il ne nécessite pas de décapage des couches précédentes. Cette facilité d’entretien peut s’avérer avantageuse pour ceux qui préfèrent une approche moins laborieuse et plus flexible.

Préférer un choix écologique

Pour ceux qui privilégient les solutions respectueuses de l’environnement, il est crucial de sélectionner des produits à faible impact écologique.

Certaines lasures et saturateurs sont formulés à partir de composants naturels ou éco-responsables, offrant une alternative moins polluante.

Il est recommandé de rechercher des produits certifiés avec des labels écologiques, assurant une composition sans substances nocives pour la santé et pour l’environnement. Cela est particulièrement pertinent si l’abri de jardin est situé près d’un potager ou d’une zone où les enfants et les animaux jouent régulièrement.

Esthétique et finition souhaitée

Enfin, l’aspect visuel est souvent un critère déterminant. La lasure offre un large choix de teintes et finitions, permettant d’adapter l’abri de jardin au style de votre espace extérieur.

Le veinage du bois restant visible, elle permet de conserver et d’enhancer l’esthétisme naturel du bois.

Le saturateur, restant plus discret, conserve la couleur naturelle du bois tout en le protégeant. Il est souvent utilisé pour ceux qui recherchent un rendu plus brut et authentique, mettant en valeur la qualité et le caractère originel du bois.

Saturateur bois incolore : une protection efficace et discrète

Quand il s’agit de préserver l’aspect naturel de votre abri de jardin, le saturateur bois incolore est une excellente option. Contrairement à la lasure, il pénètre profondément dans les fibres du bois. Il offre ainsi une protection durable contre les intempéries tout en conservant l’aspect authentique du bois.

C’est donc le choix idéal pour les personnes qui veulent protéger leur abri sans altérer sa beauté naturelle.

Opter pour un saturateur bois incolore, c’est assurer à votre abri de jardin une longévité accrue et une esthétique préservée.

Le saturateur bois incolore fonctionne en nourrissant le bois de l’intérieur, ce qui permet de le protéger contre les rayons UV et l’humidité sans créer de film en surface.

Il n’y a pas de risque de craquelure ou de pelage, contrairement à certaines lasures.

Notez que ce type de saturateur est particulièrement apprécié pour les bois exotiques ou anciens, souvent utilisés dans les abris de jardin. N’hésitez donc pas à vous procurer un saturateur bois incolore en stock auprès d’un fabricant de produits de soin pour le bois.

En choisissant cette solution, vous bénéficierez d’un entretien simplifié, car il ne sera pas nécessaire de poncer entre les applications.

Avantages du saturateur bois incolore

En plus de protéger le bois des intempéries et des rayons UV, le saturateur bois incolore préserve sa couleur et sa texture naturelles. Protection discrète, mais efficace assurée ! Le saturateur pénètre profondément dans les fibres du bois et le rend ainsi plus résistant aux variations climatiques. Cette méthode non filmogène permet au bois de respirer et réduit les risques de déformation et de fissuration.

Le saturateur bois incolore va d’ailleurs bien au-delà : il met en valeur les veines et les nuances naturelles du bois dans le but d’offrir une finition esthétique et durable.

Rassurez-vous, l’application d’un saturateur bois incolore est très simple. Veillez à ce que le bois soit propre et sec avant d’appliquer le produit. Utilisez un pinceau, un rouleau ou un pulvérisateur pour répartir le saturateur de manière uniforme.

Pour maintenir la protection, renouvelez l’application tous les un à deux ans, selon l’exposition du bois aux éléments.

En optant pour un saturateur de qualité, vous garantissez la longévité et l’esthétique de votre abri de jardin, avec un entretien simplifié. Cette méthode permet de conserver un bois sain et protégé, prêt à affronter les caprices de la météo tout au long de l’année.

Application et entretien : conseils pratiques pour le traitement du bois

Le traitement du bois est essentiel pour prolonger sa durabilité et améliorer son apparence. Avant tout, il est important de choisir le bon type de produit protecteur en fonction de l’utilisation du bois (intérieur ou extérieur) et du type de bois (résineux, feuillus, ou exotiques).

  1. Nettoyage : Assurez-vous que le bois est propre et sans poussière.
  2. Séchage : Le bois doit être complètement sec.
  3. Application d’une couche de fond : Pour les bois très absorbants, utilisez une couche de fond qui va stabiliser le support et réduire la porosité.

Techniques d’application de ces produits

L’application des produits de traitement peut se faire de plusieurs manières, dépendant du produit et du résultat souhaité :

  1. Au pinceau : Idéal pour les petites surfaces ou les endroits nécessitant plus de précision.
  2. Au rouleau : Convient pour les grandes surfaces. Assurez-vous de choisir un rouleau adapté au type de produit.
  3. Par pulvérisation : Offre une couverture rapide et uniforme, surtout utile pour les structures irrégulières ou difficiles d’accès.


Chaque méthode a ses spécificités et il est important de suivre les instructions du fabricant pour optimiser l’adhérence et l’efficacité du traitement.

Sélection des produits de protection

Il existe une variété de produits destinés à la protection du bois. Les plus courants sont :

  1. Lasures : Elles permettent de protéger le bois tout en laissant transparaître les veines.
  2. Vernis : Offrent une protection robuste et une finition brillante, mate ou satinée.
  3. Peintures pour bois : Idéales pour une protection totale et une couleur opaque.


Pour les amoureux de l’environnement, il est conseillé de rechercher des produits écologiques qui minimisent l’impact sur l’écosystème.

Réussir l’entretien du bois, adoptez les bons gestes

Le maintien du bois traité est crucial pour assurer une longue durée de vie :

  • Inspection régulière : Vérifiez régulièrement l’état du bois et traitez immédiatement les premiers signes de dégradation ou d’infestation.
  • Nettoyage doux : Utilisez des savons doux et des brosses non abrasives pour nettoyer les surfaces en bois.
  • Réapplication : Selon l’exposition aux éléments et le type de produit, une réapplication périodique peut être nécessaire.


Il est également judicieux de porter une attention particulière aux zones exposées à des conditions climatiques extrêmes ou à une usure accrue.

Donner votre avis sur cet article

Robert DuPotager

Bonjour, je m'appelle Robert et j'ai 46 ans. Je suis passionné par le DIY, la création manuelle, le potager et le jardinage. Bienvenue sur mon site web où je partage mes astuces et mes créations. N'hésitez pas à explorer et à me contacter pour partager votre passion pour ces activités ! Je suis passionné depuis très longtemps par les plantes et l'entretien du jardin. Mais aussi par le photovoltaïque et les petites constructions DIY que l'on peut faire dans son jardin, comme un abri en bois pour ranger tous vos outils.

A lire également

Post navigation

Laisser votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *