Mettre de l’eau de pluie dans votre piscine : une bonne idée ?

Ecrit par : 

Dans un souci écologique et économique, nombreux sont ceux qui se posent la question sur l'utilisation de l'eau de pluie pour remplir leur piscine. Est-ce une solution viable ? Quels en sont les avantages et inconvénients ? Comment bien filtrer cette eau afin de garantir une qualité optimale pour la baignade ? Je vous propose de découvrir ensemble, s'il s'agit vraiment d'une bonne idée.

L'eau de pluie est-elle adaptée pour les piscines ?

L’eau de pluie est-elle adaptée pour les piscines ?

En théorie, il est tout à fait possible d’utiliser l’eau de pluie pour remplir sa piscine. En effet, celle-ci est généralement propre et exempte de substances nocives.

Mais il existe quelques précautions à prendre pour assurer que cette eau soit convenable pour une utilisation dans un bassin :

  1. vérifier que la zone de récupération des eaux pluviales ne contienne pas de polluants (feuilles, débris, animaux morts…).
  2. s’assurer que la cuve de stockage de l’eau soit propre et hermétique pour éviter le développement de bactéries et algues.
  3. éviter de récupérer l’eau lors des premières minutes de pluie, car elle peut contenir davantage de particules en suspension provenant de l’atmosphère.

Pour autant, il faut également garder en tête que l’eau de pluie ne possède pas les mêmes propriétés que l’eau du réseau. Par conséquent, il sera nécessaire d’ajuster certains paramètres de votre piscine pour compenser ces différences.

Comment filtrer l’eau de pluie pour une utilisation en piscine ?

Afin d’assurer la propreté et la qualité de l’eau récupérée de la pluie, il est indispensable de mettre en place un système de filtration adapté.

Celui-ci doit permettre d’éliminer les impuretés présentes dans cette eau tout en respectant son équilibre chimique. Voici quelques conseils pour bien filtrer l’eau de pluie destinée à une utilisation en piscine.

très important : la mise en place d’un préfiltre

Ce dispositif permet de retenir les particules les plus grossières (feuilles, brindilles, etc.) avant même qu’elles n’atteignent le filtre principal. Il peut s’agir d’un simple panier ou d’une crépine installée au niveau de la gouttière.

Utilisation d’un filtre à sable ou à cartouche

Le filtre principal doit être capable de retenir les particules plus fines, telles que les poussières, les algues ou encore les bactéries. Les filtres à sable ou à cartouche sont tous deux adaptés pour ce type d’utilisation.

Il est important de choisir un modèle dont la capacité de filtration est suffisante pour traiter l’ensemble du volume d’eau de votre bassin.

Faut-il avoir recours à un traitement chimique de l’eau ?

Afin de maintenir un équilibre chimique optimal, il est nécessaire d’utiliser des produits adaptés. Il peut s’agir notamment de chlore ou encore d’autres désinfectants spécifiquement conçus pour les piscines.

Ces substances permettront de lutter efficacement contre les micro-organismes présents dans l’eau de pluie.

Quels sont les impacts de la pluie sur le pH de votre piscine ?

L’une des préoccupations majeures lorsqu’on utilise de l’eau de pluie pour sa piscine concerne son impact sur le pH du bassin.

En effet, cette eau possède un pH naturellement plus bas que celui de l’eau du réseau (entre 5 et 6 en moyenne). Elle a donc tendance à acidifier davantage l’eau de votre piscine.

Cela implique qu’il sera nécessaire de surveiller régulièrement le pH de l’eau après chaque remplissage avec de l’eau de pluie et d’ajuster les paramètres si besoin. Pour cela, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude ou des produits spéciaux pour augmenter le pH.

L’idéal est de maintenir un pH entre 7,2 et 7,4 pour garantir une qualité optimale de l’eau et éviter les problèmes d’irritation des yeux et de la peau.

Les avantages et inconvénients de l’utilisation de l’eau de pluie pour sa piscine

Pour conclure, voici un récapitulatif des avantages et inconvénients liés à l’utilisation de l’eau de pluie pour remplir sa piscine :

3 avantages de la récupération d’eau de pluie :

  • économies d’eau potable et réduction de la facture.
  • récupération d’une ressource naturelle et gratuite.
  • moins de calcaire dans l’eau, ce qui facilite l’entretien du bassin.

3 inconvénients lorsque vous mettez de l’eau de pluie dans votre piscine :

  • nécessité d’un système de filtration performant et adapté.
  • risque d’acidification de l’eau, avec des ajustements réguliers du pH.
  • peut nécessiter un traitement chimique plus important.

Utiliser l’eau de pluie pour sa piscine peut être une bonne solution pour économiser de l’eau potable et profiter d’une ressource naturelle.

Toutefois, il est indispensable de bien filtrer cette eau et de surveiller régulièrement les paramètres du bassin afin de garantir une qualité optimale pour la baignade.