Une poule pour votre jardin : devez-vous créer votre poulailler ?

Comment adopter une poule ?

De nombreuses familles en France, adoptent une ou plusieurs poules lorsqu’elles possèdent un jardin. Et il y a de multiples raisons à cela. Car en plus d’être de superbes animaux de compagnie, adopter des poules vous permet de consommer des œufs frais et bio de votre propre jardin. S’il suffit de quelques mètres carrés d’espace libre et d’un poulailler pour offrir un nouveau foyer à un petit groupe de poules, ce n’est pourtant pas une décision à prendre à la légère. 

Avant de construire un poulailler : pouvez-vous adopter des poules « comme cà » ?

Chez Virginie et Christian, ce sont les enfants qui ont poussés les parents à acheter des poules : « après en avoir parlé à l’école et avoir lu un article dans le journal, nos deux filles ne nous lâchaient plus » commente Virginie. Et c’est vrai que la petite famille originaire d’Alsace, possède avec sa maison un terrain de 600m2, largement de quoi accueillir quelques poules dans la famille.

Mais avant de mettre leur projet à exécution et d’installer des poules dans leur jardin, les parents se sont renseigner sur les restrictions et les directives légales et sur la meilleure façon de construire un poulailler et de le placer dans leur jardin. Ils se sont aussi renseigné sur l’alimentation des poules : « je ne savais pas trop par ou commencer alors le plus simple est encore de demander de l’aide » poursuit Christian.

Bon à savoir : les poules doivent être déclarées et vaccinées. Dès le premier animal, le nombre de poules détenues et les éventuelles entrées et sorties doivent être déclarés

Des poules en lotissement : les bonnes pratiques

Si vous vivez comme Virginie et Christian et leurs deux filles en lotissement, sachez que le principe du “respect” peut s’appliquer. Cela signifie tout simplement qu’il ne faut pas coller vos poules et votre poulailler au terrain des voisins. Il ne faut en effet pas mettre votre enclos trop près de vos voisins, sous peine de voir vos relations se détériorer. Et c’est encore plus vrai avec un coq, qui risque de faire un peu de bruit… Le mieux est de vous renseigner auprès de votre mairie pour accueillir vos poules dans les meilleurs conditions.

Quelles races de poules privilégier pour votre poulailler ?

Bien choisir la race de poule
Les races de poules bonnes pondeuses, bonnes couveuses pour votre poulailler

Il existe en effet de très nombreuses races de poules, il faut donc faire le bon choix, suivant vos besoins. Il faut en effet savoir que toutes les poules ne se valent pas. Pour avoir beaucoup de plaisir avec tes animaux, tu dois d’abord t’informer sur les différentes races et leurs particularités. Les différentes races de poules ne se distinguent pas seulement par leur apparence et leur poids, mais aussi par leur comportement. Ce n’est donc pas aussi simple que cela, comme le confirme Virginie : « Je pensais au départ simplement me rendre en jardinerie pour acheter des poules. Mais j’ai sue ensuite que notre communauté de communes en donnait gratuitement. Nous avons donc adopter 4 poules pondeuses. » C’est effectivement une information bonne à savoir, en France de nombreuses communes ou regroupement de communes permettent d’adopter des poules. Consultez les annonces sur les sites Internet ou sur Facebook par exemple. Certaines commune proposent mêmes des poulaillers à prix coutants pour bien accueillir vos poules.

Ainsi, certaines races sont considérées comme particulièrement dociles et confiantes, tandis que d’autres sont plutôt timides. Il y a des animaux qui aiment voler et d’autres qui préfèrent rester au sol. Les races de poules adaptées aux débutants sont par exemple les poules Sussex, Vorwerk ou Sundheimer.

Les poules peuvent vous débarrasser de 150kg de déchets par an

Vous ne saviez peut être pas, mais adopter des poules permet de réduire vos déchets alimentaires de 100 à 150kg par an. Ce n’est donc pas pour rien que de nombreuses familles adoptent des poules et pas seulement pour avoir des oeufs frais. Côté alimentation sachez qu’il est primordial de donner à vos poules (ou poulets) une alimentation complète et équilibrée pour qu’elles restent heureuses et en bonne santé. Ces aliments peuvent se présenter sous forme de granulés, de purée ou de miettes et sont constitués d’un mélange de céréales (maïs, avoine, soja), de coquille d’huître ou de calcaire moulu, et de vitamines (calcium). Mais vous pouvez aussi les nourrir avec des croutes de fromage par exemple.

Il est également possible de varier leur plaisir avec une variété de fruits et légumes frais. Voici quelques exemples de fruits et légumes crus qui peuvent être donnés : pelures de légumes, bananes, pommes, baies, carottes, épinards, choux ou encore brocolis. Et en guise de friandise, et oui les poules aussi sont gourmandes, vous pouvez leur donner des aliments cuits tels que du riz, des pâtes, des haricots ou du pain en petites quantités

C’est Lola, la plus grande de la famille alsacienne qui résume le mieux cette nouvelle vie avec des poules : «  je pensais au départ avoir une poule, un peu comme un chat. Mais en fait c’est beaucoup de travail ! ». Et oui, l’entretien d’un poulailler demande du temps et du travail pour rester propre et accueillant. Mais c’est un travail qui peut etre fait en famille, il faudra juste trouver les volontaires.

Références :

Nouveau regard sur la domestication de la poule : une histoire de riz et d’oiseau exotique
https://www.inee.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/nouveau-regard-sur-la-domestication-de-la-poule-une-histoire-de-riz-et-doiseau-exotique

D'autres articles consacrés au jardin