comment entretenir votre pelouse en hiver ?

Comment bien entretenir son gazon en hiver ?

Lorsque les températures deviennent trop froides, en hiver, vous pouvez laisser votre tondeuse au repos. Mais ne plus tondre le gazon de votre jardin, ne signifie pas pour autant ne pas s’en occuper d’octobre à mars, soit tout l’automne et tout l’hiver. L’entretien hivernal du gazon comprend quelques étapes simples, que je vais vous décrire avec mes conseils. Cela doit permettre à votre pelouse de retrouver son aspect luxuriant au printemps.

Entretenir votre gazon en automne pour le préparer à l’hiver

Pour vous assurer un entretien aisé en hiver, vous devez dès le début de l’automne consacré du temps à votre jardin. Et oui une saison préparer la suivante : qu’il s’agisse de votre gazon, des légumes de votre potager ou des plantes des allées de votre maison. Le jardinage ne s’arrête jamais.

Comme je le disais, les étapes les plus importantes et les plus actives de l’entretien du gazon en hiver ont en fait lieu avant l’arrivée de l’hiver. Nous sommes en automne, c’est le bon moment. Lorsque les premières gelées approchent, vous devez abaisser les lames de votre tondeuse à chaque fois que vous tondez. Ce réglage est très simple et s’effectue bien sur le côté de votre tondeuse, thermique ou électrique. Il faut adapter votre tonte à la saison. De cette manière, l’herbe sera plus courte, ce qui empêchera les rongeurs nuisibles d’y passer l’hiver.

Vous pouvez aussi aérez votre pelouse ( ce que l’on appelle la scarification) juste avant les premières gelées afin de réduire le compactage. La scarification – également appelée aération – n’est rien d’autre que l’incision du gazon afin de l’aérer. Donnez ensuite un engrais pour gazon. Comme l’activité du gazon est alors faible, l’engrais se place entre les brins et s’infiltre lentement pour les nourrir tout au long de la saison.

Mon conseil pratique : quand vous aérez et fertilisez votre pelouse, veillez à vous déplacer en croix . Si vous vous déplacez en une seule rangée de lignes droites, vous aurez des lignes droites avec une herbe bien saine au printemps.

La petite liste pour l’entretien de votre pelouse

Voici sous forme de liste quelques conseils et recommandations pour l’entretien votre pelouse en hiver. Vous pouvez les mettre en pratique dès octobre-novembre et jusqu’en février-mars :

  • suivant la météo :  vous pouvez encore tondre en novembre. Je vous conseille une hauteur de 4 à 5cm
  • en dessus de 4cm cela favorise la croissance des mauvaises herbes
  • ne scarifiez pas trop profondément votre gazon
  • au besoin en début automne vous pouvez semer des graines de gazon dans les zones dénudées

L’entretien de votre gazon en hiver : 3 derniers conseils

conseils pour entretenir son gazon
Pensez à enlever les feuilles morts de votre gazon en hiver

La clé et la réussite de l’entretien du gazon en hiver réside dans sa simplicité. Balayez les feuilles mortes tombées des arbres, et enlevez tout ce qui se trouve sur la pelouse, comme les transats, les jouets ou les branches. Au cours de la saison, enlevez toujours de nouvelles branches et feuilles tombées.

En hiver pour un bon entretien de votre pelouse, assez au maximum d’y marcher…un minimum. Car en marchant régulièrement sur votre gazon vous le tasser et en hiver il aura davantage de mal à repartir avec les températures froides. Laisser la neige le recouvrir, mais en essayant donc de ne pas marcher dessus.

Enfin, pour le gazon qui se situe proche d’une allée, essayez dans la mesure du possible de ne pas y verser du sel de déneigement.

Utiliser des méthodes alternatives, toutes aussi efficaces, comme des mélanges à base de chlorure de calcium, qui sont moins nocifs que ceux à base de chlorure de sodium.

Un entretien du gazon plus actif à partir de mars

En mars, vous pouvez commencer à nouveau à entretenir plus activement votre gazon. Même si vous avez suivi mes astuces, il se peut que vous découvriez des zones grises ou brunes dans votre pelouse à la fin de l’hiver. Il s’agit de ce que l’on appelle la moisissure des neiges, une maladie fongique qui n’est certes pas belle, mais qui n’est pas encore une catastrophe. En effet, le champignon détruit certes les tiges, mais pas le point de végétation. Cela signifie qu’avec les mesures appropriées, l’herbe repousse. Ici le plus dur est sans doute de faire preuve de patience.

N’oubliez pas que c’est un entretien régulier de votre gazon tout au long de l’année qui vous permet d’y passer moins de temps. Bien entretenir votre pelouse, en hiver, demande un peu de rigueur, pour dès de retour du printemps avoir votre jardin prêt à vous accueillir. Pensez enfin, à bien connaitre le sol de votre jardin pour au besoin, adapter les conseils donnés ci-dessus.

D'autres articles consacrés au jardin