Comment réussir l’entretien de vos fraisiers en hiver ?

Ecrit par : 

L'hiver est (bien) là, et il est temps de commencer à préparer notre jardin pour la saison froide. Parmi les plantes qui nécessitent une attention particulière se trouvent les fraisiers. Alors comment s'assurer que nos plants de fraisiers passeront l'hiver en toute sécurité, prêts à nous offrir leurs délicieux fruits rouges au printemps ?

Comment réussir l'entretien de vos fraisiers en hiver ?

Est-ce que le fraisier craint le gel ?

La réponse est oui : les fraisiers sont sensibles au gel, surtout les plants jeunes ou nouvellement plantés. Lorsque les températures descendent en dessous de 0°C, les racines et les tiges peuvent être endommagées, réduisant considérablement leur capacité à produire des fruits la saison suivante.

Surveillez régulièrement l’humidité du sol et arrosez si nécessaire, car un sol sec accentuera davantage les effets néfastes du gel sur vos fraisiers.

Comment protéger les fraisiers du froid ?

Pour préparer vos fraisiers à affronter les rigueurs de l’hiver, suivez ces conseils :

  • Protégez les fraisiers du gel en les recouvrant avec un voile d’hivernage ou une couverture en plastique. Cela permettra de minimiser les dégâts causés par le gel et d’empêcher la neige d’écraser les plants.
  • Disposez également une couche de paille, de feuilles mortes ou de paillis organique autour du pied des fraisiers.
    Cette protection naturelle agira comme un isolant thermique, préservant l’humidité du sol et empêchant les fluctuations rapides de température qui pourraient endommager les racines.
  • Enlevez régulièrement les mauvaises herbes autour des plants de fraisiers, car elles concurrencent les fraisiers pour les éléments nutritifs et l’eau, et créent un environnement favorable au développement des maladies et parasites.

Comment conserver des plants de fraisiers en hiver ?

Si vous possédez des plants de fraisiers que vous n’avez pas encore plantés, voici quelques conseils pour les garder en vie jusqu’au printemps :

  1. Conservez les plants dans un endroit frais et sombre, à une température entre 0°C et 5°C, idéalement dans un garage ou une cave bien ventilée.
  2. Ne retirez pas totalement l’emballage qui entoure les racines, afin de préserver leur humidité. Vérifiez toutefois régulièrement l’état des plants et arrosez si besoin.
  3. Plantez les fraisiers dès que possible au printemps, lorsque le sol est suffisamment réchauffé et que les risques de gelées sont écartés.

Est-ce que les fraisiers supportent le froid ?

Les fraisiers sont en réalité assez résistants et certains variétés peuvent tolérer des températures allant jusqu’à -15°C.
Toutefois, une exposition prolongée à de telles températures peut réduire leur vigueur et affecter la qualité de la production de fruits au printemps suivant.

Couvrez les fraisiers l’hiver pour éviter que le froid ne les endommage.

Comment tailler les fraisiers pour l’hiver ?

Les travaux de préparation des fraisiers pour l’hiver comprennent également la taille des plants. La taille est importante pour assurer la santé et la productivité optimale de vos fraisiers :

  • Taillez les feuilles abîmées ou mortes des plants de fraisiers pour prévenir les maladies et favoriser la circulation de l’air. Les feuilles indemnes pourront être conservées, car elles aideront les plants à photosynthétiser et stocker des réserves d’énergie pendant l’hiver.
  • Supprimez également les stolons (tiges rampantes qui produisent de nouveaux plants) inutiles, car ils détournent l’énergie des plants mères.
  • Raccourcissez les parties aériennes des fraisiers remontants afin qu’ils puissent récupérer durant l’hiver et développer un meilleur système racinaire pour l’année suivante.

Pour tirer le meilleur parti de vos fraisiers durant la belle saison, n’oubliez pas ces gestes essentiels :

  • Fertilisez régulièrement les fraisiers pour favoriser leur croissance et leur production de fruits. Utilisez un engrais équilibré riche en potassium et phosphore pour soutenir la floraison et la fructification.
  • Récoltez régulièrement les fraises mûres pour encourager la production continue de fruits et limiter l’apparition de maladies liées à la surmaturité des fruits.
  • Divisez et replantez les plants de fraisiers issus des stolons au printemps suivant pour renouveler votre plantation et garantir une récolte abondante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles consacrés au jardin