Concombre et tomate au potager, faut-il les planter ensemble ?

Ecrit par : 
Concombre et tomate au potager, faut-il les planter ensemble ?

Parmi les légumes les plus prisés du potager, la tomate et le concombre occupent une place de choix. Je vous propose d’en savoir plus sur la culture de ces deux légumes, leurs bienfaits et comment les associer pour obtenir un jardin bio qui vous donnera d’excellents légumes à déguster en famille.

Les bienfaits du compagnonnage entre la tomate et le concombre

Le compagnonnage est une pratique ancestrale qui consiste à associer certaines plantes entre elles pour favoriser leur développement mutuel. Cette méthode permet d’améliorer la croissance des végétaux, d’éloigner les parasites et d’attirer les auxiliaires du jardinier.

Dans le cas du concombre et de la tomate, cette association peut s’avérer très bénéfique.

Un développement harmonieux de ces 2 légumes

Le concombre et la tomate sont deux plantes compatibles qui se développent bien ensemble. Le concombre s’étend sur la longueur, créant un paillage naturel qui protège le sol.

Il peut se palisser sur le pied de tomate ou de maïs, permettant ainsi un gain d’espace et un meilleur ensoleillement.

La lutte contre les parasites : les bonnes pratiques

Le compagnonnage entre ces deux légumes permet également de lutter contre les parasites. Par exemple, les oeillets d’Inde peuvent être plantés à proximité du concombre pour repousser les pucerons.

Certaines plantes compagnes, comme le chou, libèrent des odeurs et des substances qui éloignent les insectes nuisibles.

L’attraction des auxiliaires du jardinier : laissez la nature vous aider !

En associant la tomate et le concombre, il est possible d’attirer des auxiliaires de culture qui aideront à lutter contre les parasites. Parmi ceux-ci, on trouve les larves de coccinelles, les syrphes et les chrysopes, qui sont de redoutables prédateurs de pucerons.

Quelles sont les plantes compagnes à privilégier dans votre potager ?

Les haricots et les pois sont d’excellents compagnons pour le concombre et la tomate. En effet, ils ont la capacité de fixer l’azote de l’air et de le restituer au sol. Ainsi, ils enrichissent la terre et favorisent la croissance des légumes.

Ils permettent de couvrir le sol et de limiter l’évaporation de l’eau.

Les choux parfaits pour être associés au concombre

Les différentes variétés de choux (chou-rave, chou kale, chou-fleur, brocoli) sont également de bonnes plantes compagnes pour le concombre. Leur association permet de repousser certains parasites et d’améliorer la croissance des légumes.

Le maïs, un légume très apprécié par le concombre

Le maïs est une plante qui s’entend très bien avec le concombre. En effet, le concombre peut se palisser sur le pied de maïs, offrant ainsi un support naturel. De plus, le maïs protège le sol du soleil et limite l’évaporation de l’eau.

L’aubergine, parfaite pour repousser les nuisibles

L’aubergine est une autre plante compagne à privilégier pour le concombre et la tomate. Elle repousse certains insectes nuisibles et favorise la croissance des légumes.

Quelles sont les plantes à éviter près du concombre et de la tomate ?

les plantes à éviter près du concombre et de la tomate

Il est important de noter que certaines plantes ne doivent pas être associées avec le concombre et la tomate. Parmi celles-ci, on trouve le basilic, la pomme de terre et certains oignons.

Ces plantes peuvent inhiber la croissance du concombre et de la tomate, il est donc préférable de les planter loin l’une de l’autre.

Le choix des variétés et la plantation

Afin de garantir une bonne récolte, il est important de choisir des variétés adaptées à votre région et à votre type de sol. Pour la tomate, il existe une multitude de variétés, allant de la tomate cerise à la tomate coeur de boeuf. Pour le concombre, vous pouvez opter pour des variétés à fruits courts ou longs, selon vos préférences.

La plantation doit se faire en respectant les distances entre les plantes. Pour la tomate, prévoyez un espacement d’environ 60 cm entre chaque pied, tandis que pour le concombre, un espacement de 80 à 100 cm est recommandé. N’oubliez pas d’installer un tuteur pour les tomates et un support pour les concombres si nécessaire.

Il est également essentiel de choisir le bon moment pour planter vos légumes. La tomate se plante généralement au printemps, après les dernières gelées, tandis que le concombre peut être planté jusqu’en juin.

L’entretien du potager et la récolte des légumes

L’entretien du potager est crucial pour obtenir une bonne récolte. Arrosez régulièrement vos légumes, surtout en période de sécheresse. Veillez également à désherber autour de vos plants et à éliminer les feuilles jaunies ou malades.

La récolte des tomates et des concombres dépend de la variété choisie et des conditions climatiques. En général, la récolte commence en juillet et se poursuit jusqu’en septembre.

Cueillez les tomates lorsqu’elles sont bien colorées et les concombres lorsqu’ils ont atteint la taille désirée.

Associer la tomate et le concombre offre de nombreux avantages pour votre potager. En associant ces légumes avec les bonnes plantes compagnes, vous pourrez profiter d’un jardin biologique et en permaculture, tout en récoltant des légumes savoureux. N’hésitez pas à expérimenter et à adapter ces conseils à votre propre jardin, et à nous donner vos conseils pratiques en commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles consacrés au jardin