un désherbant naturel pour votre jardin

Désherber autrement : comment fabriquer un désherbant naturel pour son jardin ?

Nous y voilà : les désherbants. On le sait depuis quelques années maintenant, le glyphosate est extrêmement nocif. Ce produit chimique est contenu dans de nombreux types désherbants, qui sont également utilisés massivement dans les jardins privés. Plus de 40 tonnes se retrouvent ainsi chaque année dans la nature. Ils détruisent la biodiversité, empoisonnent le sol et la nature et, en fin de compte, l’homme aussi. Alors existe-t-il un désherbant naturel ? je devrais même dire des désherbantes naturels ? Et si oui comment le produire et l’utiliser pour éliminer les herbes indésirables de votre jardin et potager ?

Accepter de laisser pousser les plantes indigènes 

Pourquoi beaucoup utilisent encore les désherbants toxiques comme le glyphisate ? Parce que la moindre mauvaise herbe qui pousse dans les jardins dérange le propriétaire. Et nous sommes habituer à désherber vite en diluant dans un pulvérisateur un désherbant chimique. On pourrait peut être changer un peu notre angle de vue, et ne plus faire appel systématiquement à des produits chimiques nocifs.

Cet été par exemple, la France comme d’autres pays du Monde est touchée par des vagues de chaleurs extrêmes, de canicules intenses.On préconise ainsi désormais de laisser pousser les pelouses et les mauvaises herbes, pour que le sol chauffe moins et que les oiseaux et les insectes puissent y trouver refuge. Même les mauvaises herbes toxiques mais indigènes apportent leur contribution à la nature – en tant que pâturage pour les abeilles, espace de vie ou paradis pour les coléoptères.

C’est certainement la meilleure alternative – avant même le fauchage ou le paillage. On peut aussi toujours les arracher à la main. Mais gardez à l’esprit qu’un gazon anglais parfait est un peu comme une monoculture géante pour chaque espèce vivante. Les animaux vont mourir de faim. Je n’ai rien contre un morceau de gazon anglais, mais chacun devrait alors veiller à des surfaces de compensation. Pour le bien de la nature et pour notre bien.

Si quand bien même les mauvaises herbes vous dérangent, vous n’êtes pas obligés d’utiliser un produit toxique pour vous en débarrasser, et par exemple pour désherber une allée. Des recettes naturelles de désherbant existent, et ce serait bête de ne pas essayer cette solution écologique et économique.

pulvériser un désherbant bio

La recette du désherbant naturel à base de vinaigre et de sel

Le désherbant fait maison est très apprécié par certains jardiniers, car ces produits sont considérés comme plus écologiques et moins chers. Le vinaigre et le sel sont souvent cités dans ce contexte. Ils peuvent etre bio ce qui est encore mieux. Mais quelle quantité de sel faut-il ajouter au vinaigre et est-il vraiment permis de fabriquer soi-même du désherbant, sans pour autant en fabriquer des litres ?

Comment agit le mélange de vinaigre et de sel ?

L’acide acétique extrait l’humidité des feuilles de la plante. Cet effet est renforcé par le sel, qui a un effet osmotique et assèche le feuillage des plantes adventices. Pénétrant dans le sol, le vinaigre et le sel entraînent le dessèchement du chevelu racinaire et empêchent les mauvaises herbes d’absorber l’eau.

Quel est le rapport de mélange approprié ?

Mélangez dans un vaporisateur les différents éléments suivants pour obtenir votre désherbant naturel fait maison :

  • ¼ de litre d’eau,
  • ¼ de litre de vinaigre,
  • 3 cuillères à soupe de sel de cuisine,
  • 1 goutte de liquide vaisselle.

Bien mélanger ou agiter jusqu’à ce que le sel soit complètement dissous

Une fois dans le sol, après pulvérisation sur la terre, les substances actives attaquent non seulement le système racinaire des mauvaises herbes indésirables, mais aussi celui des plantes ornementales et utiles. En cas d’utilisation régulière, les substances peuvent s’accumuler dans le sol, de sorte que les plantes sensibles au sel comme les fraises ou les rhododendrons ne peuvent plus pousser à cet endroit.

enlever les mauvaises herbes

Attention à donc bien doser le mélange, et utilisez le vraiment avec parcimonie. L’utilisation massive et régulière du sel de votre jardin perturbe sensiblement le sol. A terme, si vous exagérez, plus rien ne poussera a l’endroit traité.

Quelles sont les alternatives comme désherbant naturel ?

Tout d’abord, comme vu précédemment, du point de vue de la protection de l’environnement, il vaut la peine de changer son propre regard sur les mauvaises herbes. Les orties, par exemple, qui se sont installées dans un coin reculé du jardin, sont un habitat précieux pour de nombreux insectes et papillons. Il n’est peut-être même pas nécessaire de toujours éliminer directement les herbes secondaires, surtout sur un morceau de terre que vous n’utilisez pas.

Vous pouvez éliminer manuellement la verdure indésirable qui s’étend dans le potager ou dans les fentes des pavés de la terrasse ou de l’allée qui mène à la maison. Ce travail est plus facile après la pluie, lorsque le sol est détrempé. Ici vous aurez juste besoin d’un peu de temps et d’huile de coude pour rendre le chemin vers votre maison parfait.

Utiliser la chaleur comme désherbant ou la haute pression en eau

Les mauvaises herbes peuvent également être détruites par la chaleur, par exemple à l’aide d’appareils fonctionnant au gaz ou à l’électricité, ou simplement avec de l’eau chaude, ici c’est naturel et bio. Le nettoyeur haute pression (au prix de 100€ environ sur Amazon) ou les brosses électriques vous aident également à lutter contre les mauvaises herbes.

Au final, avec les changements climatiques qui sont déjà en cours et qui vous nous demander de plus en plus d’adaptation, il faudra bien composer avec la nature. Planter des variétés qui correspondent à votre région et à son climat, qui supportent bien la chaleur et la sécheresse. Pailler un maximum possible le sol du potager ou encore utiliser des Ollas pour irriguer efficacement vos plants. Travailler en collaboration avec la nature, c’est aussi utiliser un désherbant naturel aussi souvent que possible en fait. Et vous l’avez compris en lisant cet article le bicarbonate est dans de très nombreux cas vous ami, car il peut prendre la place de nombreux désherbants ! Et surtout il peut être utile dans beaucoup d’autres choses pour l’entretien e votre maison, de votre jardin end e votre terrasse.

D'autres articles consacrés au jardin