Doryphore : éloigner et éradiquer ce ravageur du jardin et du potager

Ecrit par : 
Les doryphores peuvent causer des dommages considérables aux légumes

Le doryphore est un ennemi redoutable pour les jardiniers et les agriculteurs, malgré sa très petite taille (une dizaine de millimètres). Il cause d’importants dégâts sur les cultures de pommes de terre. Découvrez des conseils pratiques pour savoir comment se débarrasser définitivement de ce parasite et protéger vos plants de légumes.

Mieux connaitre le doryphore : origine et taille

Le doryphore (Leptinotarsa decemlineata) est insecte de la famille des chrysomélidés, originaire d’Amérique du Nord qui a été introduit accidentellement en Europe au début du XXe siècle. Il mesure environ 10 mm de long et possède des rayures jaunes et noires caractéristiques sur ses élytres.

Ce parasite se nourrit principalement de feuilles de pommes de terre, mais peut également attaquer d’autres plantes de la famille des Solanacées telles que les tomates, aubergines ou poivrons.

Quels dégâts sont causés par le doryphore ?

Les doryphores peuvent causer des dommages considérables aux cultures de pommes de terre. En se nourrissant des feuilles, ils réduisent la capacité de la plante à réaliser la photosynthèse et freinent ainsi sa croissance.

Les pertes de rendement peuvent aller jusqu’à 80 % si l’infestation est importante et non traitée.

Les adultes pondent leurs œufs sur le dessous des feuilles, ce qui donne naissance à des larves voraces qui dévorent encore plus de feuillage.

Il est donc essentiel de lutter contre ce ravageur pour protéger vos plants et assurer une récolte abondante.

Comment repérer une invasion de doryphores dans votre jardin ?

Les adultes sont facilement reconnaissables grâce à leurs rayures jaunes et noires. Les larves, quant à elles, sont de couleur rougeâtre avec des points noirs sur les côtés. Vous pouvez également trouver des œufs orangés sous les feuilles de vos plants de pommes de terre.

Si vous observez ces signes, il est temps de prendre des mesures pour éviter une infestation massive.

Des méthodes naturelles pour éloigner et éradiquer le doryphore

La méthode la plus simple et écologique consiste à inspecter régulièrement vos plants de pommes de terre et à enlever manuellement les doryphores et leurs larves. N’oubliez pas de vérifier aussi le dessous des feuilles pour récupérer les œufs.

Cette méthode demande du temps et de la patience, mais elle permet d’éliminer une grande partie des parasites sans utiliser de produits chimiques.

Utilisation d’insectes auxiliaires pour vous aider

Il existe certains insectes prédateurs naturels du doryphore, tels que les coccinelles ou les chrysopes. Encourager leur présence dans votre jardin peut aider à contrôler les populations de doryphores. Vous pouvez par exemple installer des hôtels à insectes pour attirer ces auxiliaires précieux.

Pulvériser du purin d’ortie ou de fougère

Le purin d’ortie et le purin de fougère sont des répulsifs naturels contre les doryphores. Vous pouvez faire macérer des orties ou des fougères dans de l’eau pendant plusieurs jours, puis filtrer le liquide obtenu et le pulvériser sur vos plants de pommes de terre.

Cette méthode permet non seulement de repousser les doryphores adultes, mais aussi de tuer les larves et les œufs.

La rotation des cultures : un super alliée

La rotation des cultures consiste à changer l’emplacement de vos plants de pommes de terre chaque année. Cela permet de réduire les risques d’infestation en perturbant le cycle de vie du doryphore.
Si vous cultivez toujours des pommes de terre au même endroit, les doryphores n’auront pas de mal à retrouver leur source de nourriture préférée.

L’association de plantes répulsives près des cultures

Cultiver des plantes répulsives à proximité de vos pommes de terre peut aider à éloigner les doryphores. Parmi les plantes qui ont un effet répulsif sur ce parasite, on peut citer la tanaisie, l’absinthe, le fenouil, la menthe ou encore le basilic. N’hésitez pas à les planter autour de votre potager pour protéger vos légumes.

Prévention et lutte contre le doryphore

lutte contre le doryphore : les bonnes astuces

Pour éviter que les doryphores ne s’attaquent à votre jardin, il est essentiel de mettre en place des mesures préventives :

  • inspectez régulièrement vos plants de pommes de terre pour détecter la présence de doryphores et intervenir rapidement.
  • maintenez une bonne hygiène du jardin : ramassez les feuilles mortes et éliminez les déchets végétaux qui peuvent servir de refuge aux parasites.
  • pratiquez la rotation des cultures pour perturber le cycle de vie des doryphores.
  • associez vos plants de pommes de terre avec des plantes répulsives pour décourager les doryphores de s’installer.

Si vous connaissez d’autres méthodes naturelles et simples à mettre en pratique pour éloigner les doryphores du jardin et de votre potager, vous pouvez les partager avec tous les jardiniers, en laissant votre commentaire juste en dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *