un composteur dans mon jardin

Installer un composteur dans son jardin

Vous êtes décidé à vous lancer dans l’aventure du zéro déchet ? Ou alors vous souhaitez simplement réduire vos déchets ménagers et le volume de vos poubelles. Et vous avez bien raison : jeter ses déchets alimentaires dans votre composteur de jardin, c’est un geste simple, écologique et économique. Je vous explique ici tous les avantages du compostage !

C’est quoi un composteur ?

C’est en quelque sorte un tas de fumier pour vos déchets, mais installé proprement dans le jardin. C’est un contenant en bois ou en plastique qui va pouvoir accueillir vos épluchures, vos fruits et légumes non consommés, mais aussi vos tontes de pelouse ou vos feuilles mortes. Cela va former un compost prêt à utiliser. Vous remplissez le composteur par le haut, en ouvrant la trappe. Et vous récupérez le compost crée par le bas, grâce à une partie amovible. Le compostage c’est simple mais efficace !

Si vous remplissez correctement votre bac à composteur, en respectant quelques règles règles simples, vous aurez un compost au top. C’est à dire très utile à votre potager… sans débourser un centime à la jardinerie : )

Ou installer mon bac à compost dans mon jardin ?

L’emplacement idéal pour le composteur est sur un terrain plat et désherbé (à la main). Le composteur se place au contact direct de la terre et du sol, pour que les micro organismes et les vers remontent facilement. 

Un composteur bien entretenu se sent pas mauvais. Néanmoins, n’étant pas un objet esthétique, vous pouvez choisir un emplacement au fond de votre jardin, un peu à l’abri des regards. Ou près d’un mur. Mais pensez quand même que vous allez faire des aller-retour maison composteur et composteur potager. Certains installent leur compost sur le balcon, tout au plus près de la maison. C’est une question de préférence.

Il existe des composteurs en bois et des composteurs en plastique. Je préfère ceux en bois, c’est plus joli dans le jardin. Mais c’est à vous de voir ! Le composteur en plastique, c’est pratique aussi. Concernant le montage, il n’y a rien de bien compliqué : veillez juste à le monter bien droit, et suivez la notice.

Comment s’occuper de mon composteur ?

le compost pour mes plantes et légumes

La meilleure période pour démarrer un compost est à la fin de l’hiver, vers mars ou avril. Pour vraiment bien faire, vous pouvez tapisser le fond du composteur de brindilles sur 5cm. Puis ajoutez des feuilles mortes ou alors de la terre. Vous pouvez ensuite ajoutez vos déchets ménagers dans le tas de compost. Voici la liste de ce que vous pouvez mettre au compost :

  • épluchures de fruits et de légumes
  • Gazon et tontes diverses
  • marc de café et même filtres
  • feuilles mortes 
  • végétaux frais 
  • produits verts divers (plantes mortes, fleurs fanées, tiges…)
  • copeaux de bois ou écorces

Pour le reste, vous pouvez composter en suivant les étiquettes. Certaines brosses à dent en bambou peuvent être jetées au compost par exemple.

Ensuite, il faudra alterner régulièrement les couches de matières organiques azotées (déchets de cuisine), matières organiques carbonées (feuilles mortes, copeaux, branchages fins…) Il faut aussi être attentif à l’humidité du composteur : il doit être ni trop sec ni trop mouillé. Ainsi si le compost est trop sec, vous pouvez ajouter de l’eau pour faciliter la décomposition. Et enfin il faut régulièrement mélanger ou retourner le compost.

le compost une affaire de famille !

Au bout de 6 à 12 mois normalement, le processus naturel de décomposition est terminé et le compost est prêt : c’est un matière terreuse noire, sans reste de déchets (car tout s’est décomposé) et sans odeur. C’est un engrais maison de qualité que vous avez là. Vous pouvez alors l’utiliser dans votre potager, dans vos jardinières, vos bacs ou vos parterres de fleurs ! 

Ps : pour les appartements sans jardin et sans balcon, il existe le lombricomposteur de cuisine qui fonction très bien ! 

D'autres articles consacrés au jardin