La gommose : la pire ennemie des arbres fruitiers. Voici comment la combattre

Ecrit par : 
les symptômes de la gommose et la combattre

La gombose est une maladie qui affecte principalement les arbres fruitiers tels que les pêchers, les abricotiers, les cerisiers ou encore les pruniers. Elle se traduit par l’apparition de résine visqueuse et collante sur différentes parties de l’arbre, notamment sur les tiges et les branches. Si cette maladie n’est pas traitée rapidement, elle peut entraîner la mort de l’arbre.

Identifier les symptômes de la gommose

Pour détecter la présence de gommose sur un arbre fruitier, il faut observer attentivement plusieurs éléments sur vos arbres fruitiers :

  • La formation de plaies : ces blessures sont souvent causées par des écorces fissurées ou des coupures résultant de la taille. Elles peuvent aussi être dues à des insectes, des oiseaux ou encore des hivers rigoureux.
  • La présence de fuites : la gommose provoque des fuites de sève au niveau des plaies. Cette sève finit par former une croûte dure et foncée autour de la zone touchée.
  • L’apparition de chancres : dans les cas avancés de gommose, des zones creuses et enfoncées peuvent apparaître sur les tiges et les branches. Elles sont généralement entourées de résine collante et épaisse.

Il est essentiel de surveiller régulièrement ses arbres fruitiers pour détecter ces symptômes et agir rapidement en cas de gommose.

Traiter la gommose : quelques méthodes

La prévention reste la meilleure des solutions pour éviter que la gommose ne se développe. Pour cela, je vous conseille notamment de :

  • Planter les arbres dans un sol bien drainé : un sol trop humide favorise le développement des micro-organismes responsables de la gommose.
  • Tailler correctement les arbres fruitiers : une taille adéquate permet d’éviter les coupures inutiles et donc les risques de blessures propices à la gommose.
  • Arroser modérément : un arrosage trop abondant peut affaiblir les racines et faciliter la propagation de la maladie.
  • Traiter préventivement avec des fongicides : il existe plusieurs produits spécifiques pour lutter contre les champignons à l’origine de la gommose. Ces traitements doivent être appliqués avant l’apparition des symptômes.

Lutter contre la maladie une fois installée

Si la gommose est déjà présente sur un arbre fruitier, il faut agir rapidement pour éviter qu’elle ne se propage. Avec ces quatre conseils pratiques vous devriez réussir sans trop de soucis cette tâche :

  • Supprimer les parties atteintes : l’élimination des branches et tiges touchées permet de limiter la propagation de la maladie. La coupe doit être réalisée à quelques centimètres en dessous de la zone infectée.
  • Nettoyer les plaies : après la taille, il est important de bien désinfecter les coupures avec un produit antiseptique spécifique pour les arbres.
  • Appliquer un traitement curatif : plusieurs fongicides sont disponibles pour traiter la gommose. Ils doivent être appliqués dès que les symptômes sont repérés, selon les indications du fabricant.
  • Favoriser la cicatrisation naturelle : pour aider l’arbre à guérir plus rapidement, on peut stimuler la formation de nouvelles écorces en appliquant un mastic cicatrisant sur les plaies proprement nettoyées.

Notez que dans certains cas, si la gommose est trop avancée ou si l’arbre est trop faible, il peut être préférable de l’abattre pour éviter la propagation de la maladie aux autres arbres fruitiers environnants.

La gommose : une maladie à surveiller de près

La gommose est une maladie qui peut causer des dégâts importants sur les arbres fruitiers si elle n’est pas prise en charge rapidement. Il est donc essentiel de surveiller régulièrement ses arbres, d’adopter de bonnes pratiques en matière de taille et d’arrosage et d’intervenir dès les premiers signes de la maladie pour limiter ses effets.