les plantes aiment la musique : cela favorise leur croissance

La musique favorise-t-elle la croissance des plantes ?

Cela pourrait être une question un peu saugrenue, mais de nombreuses études ont montré que les plantes aiment la musique, et que la musique a des effets sur leur croissance. Comment çà aiment la musique ? Et oui et as seulement lors de la fête de la musique, les plantes (fleurs etc.) voient leurs jeunes pousses pousser plus vite lorsque de la musique est diffusée à proximité. Alors si Charles Darwin aurait déjà fait sonner une trompette à ses plantes il y a plus d’un siècle pour tester leurs réactions, comment cela fonctionne t il en « vrai » sur leur croissance, et quel type de musique faut-il faire écouter à vos fleurs et plantes ?

Ecouter du Mozart augmenterait la croissance de votre plante

C’est en tout ce qui résulte d’un étude menée par un biologiste qui a fait écouter de la musique classique à des plants de vigne. Tandis qu’un groupe de plantes recevait du Mozart sur ses oreilles inexistantes, un autre groupe restait sans sonorisation. Après avoir effectué des recherches, le biologiste est arrivé à la conclusion étonnante que les plantes peuvent effectivement percevoir et transposer la musique de manière positive. Alors quel effet concret sur la croissance des plantes ? Les vignes sonorisées du groupe Mozart disposaient de feuilles plus grandes que les plantes de l’autre groupe. Le vin était également plus aromatique.

D’autres études et essais scientifiques menés partout en Europe sur le thème « musique et plantes »

faire écouter de la musique à ses plantes : pourquoi ?

Des viticulteurs en Allemagne, en France et en Italie font écouter de la musique classique à leurs vignes, comme si cela allait de soi. Mais comment les plantes peuvent-elles percevoir la musique ? Il faut s’intéresser plus précisément à la réception des ondes pour le comprendre.

Les membranes cellulaires de la plupart des plantes sont capables de percevoir et de traiter le bruit, les sons, la parole et donc aussi la musique. Mais toutes les plantes ne réagissent pas de la même manière. Le type de musique joue également un rôle important. Alors que la musique douce et calme fait par exemple pousser les tomates plus grosses, le heavy metal a un effet négatif sur la flore. Certaines ondes sonores ouvrent les pores des plantes, d’autres stimulent leur croissance, d’autres encore provoquent leur mort. Mozart a d’ailleurs obtenu les meilleurs résultats dans tous les essais et expériences – le compositeur autrichien aurait-il eu la main verte d’un autre genre ?

Les cultures des champs aiment elles aussi la musique

En effet, en plus de la vigne ou des plantes vertes que vous pouvez avoir dans votre jardin ou sur votre terrasse, d’autres études scientifiques avaient déjà suggéré que les plantes pouvaient très bien percevoir les bruits et les sons.
C’était le cas dès 2014, lorsqu’une équipe internationale de chercheurs dirigée par l’université du Missouri a montré que l’ail des champs pouvait faire la différence entre les bruits d’une chenille qui se nourrit et les vibrations du vent. La conséquence ? Chaque fois que le cresson entendait l’ennemi – c’est-à-dire la chenille – il sécrétait des poisons chimiques pour s’en protéger. Incroyable non ? Les effets de la musique sont donc incroyables et extrêmement variés.

Le point commun à toutes ces études scientifiques sur les effets de la musique sur les plantes et les cultures ? Les plantes, tout comme les animaux et nous les humains, réagissent aux sons et aux bruits. Alors, la prochaine fois, avant d’augmenter le volume de ta chaîne hi-fi, pense à tes plantes sensibles au bruit. Si cel était encore à démonter, la nature est donc vraiment bien faite. N’ayez donc plus peur de faire écouter à vos tomates et à tous vos végétaux un peu de musique. Les effets sonores et sont aujourd’hui bien démontrés. Et si vous mettez la musique (un peu) forte dans votre jardin vous aurez désormais une bonne excuse si votre voisin vient vous demander de baisser le son.

D'autres articles consacrés au jardin