la recette facile pour cuisiner un royaume pour l'épiphanie

La recette du Royaume pour l’épiphanie : une recette simple et facile

C’est le gâteau des rois mages version catalane ou provençale, avec de la fleur d’oranger et des fruits confits.

Le « Royaume » en catalan ou le « Roscón de Reyes » en Espagne est l’une de ces traditions et recettes qui, ne se perdent pas car nous les adorons tous et nous attendons chaque année le moment de les refaire, encore et encore… 

Cette année, je vous mets au défi de faire vous-même un Royaume, ou mieux encore, avec l’aide de vos enfants. Vous verrez qu’il est deux fois plus savoureux… Ensuite, tout ce dont vous avez besoin est une tasse de chocolat chaud et… attendez que les Rois Mages arrivent !

la recette facile pour cuisiner un royaume pour l'épiphanie

La recette du Royaume pour l’épiphanie

Voici une recette facile et rapide à réaliser à la maison pour préparer un royaume pour l'épiphanie
Temps de préparation 20 min
Temps de cuisson 20 min
Temps de repos 1 h
Type de plat Dessert
Cuisine Française
Portions 6 personnes

Ingrédients
  

  • 650 g de farine
  • 250 ml de lait tiède
  • 25 g de levure fraîche
  • 120 g de sucre
  • 120 g de beurre mou
  • 2 oeufs et 1 jaune
  • 10 g de sel
  • 2-3 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger
  • Le zeste râpé de 1 gros citron et 1 orange BIO

Pour la décoration du royaume

  • Différents fruits confits selon le goût 
  • Du sucre
  • 1 œuf battu
  • 1 orange
  • Une ou plusieurs Fève

Notes

Comment faire un Royaume pour l’épiphanie ?

Mélangez d'abord un peu des 250 ml de lait chaud avec 2 ou 3 cuillères à soupe de farine dans le  bol de votre robot pâtissier. Ajoutez 25-30 g de levure fraîche émiettée et mélangez le tout. Couvrez et laissez lever pendant 15-20 minutes dans un endroit chaud pour faire lever
Une fois que votre première pâte a gonflé, ajoutez-y le reste de la farine et progressivement le reste des ingrédients : le sucre, les zestes de citron et d'orange, le sel, le lait, 2 œufs, le sucre, l’eau de fleur d'oranger et enfin le beurre mou. Pétrissez avec le crochet vitesse moyenne,  jusqu'à ce que la pâte soit homogène et se décolle des parois.
Formez une boule avec la pâte et, une fois bien pétrie, mettez-la dans un récipient hermétique pendant quelques heures dans un endroit chaud et sans courant d’air. (moi je mets mon bol recouvert d’une assiette dans mon four éteint)
Après quelques heures, la pâte doit avoir doublé de volume. Pétrissez-la à nouveau pendant quelques minutes à vitesse moyenne. Avec cette pâte, vous pouvez faire deux royaumes, un plus grand et un plus petit, mais vous pouvez en faire un plus grand ou deux de taille moyenne. Si l'on veut faire deux brioches, on sépare la pâte et on pétrit chacune d'elle, en le façonnant et en faisant le trou avec les doigts. Le trou deviendra plus petit à la cuisson, il est donc conseillé de le faire grand. 
Laissez reposer à nouveau pendant environ une heure, bien à couvert et dans un endroit chaud, une bonne astuce est de préchauffer le four à 50°C et de l'éteindre, et de mettre les royaumes dans le four éteint pour qu'ils soient au chaud (mais pas trop) pour bien lever.
Enfin, vous pouvez badigeonner les couronnes à l'œuf, et les décorer comme vous le souhaitez, par exemple avec des fruits confits, des oranges confites, des amandes effilées, du sucre glace, ou ce que vous préférez. Si l'on veut ajouter une fève, c'est le moment de bien la cacher dans la pâte.
Une fois que vous avez décoré vos royaumes, vous pouvez les mettre dans le four préchauffé à 180°C pendant environ 20 minutes. Une fois sortis du four, vous pouvez soit les déguster, tièdes ou froids ou alors les couper dans le sens de la longueur et les fourrer à la crème.

L’ Origine du « Roscón de Reyes »

On dit que le plus grand fan de ce dessert était le roi Louis XV. L'histoire raconte que le cuisinier de la cour, d'origine slave, voulait régaler le monarque le jour de l'Épiphanie avec un roscón traditionnel de son pays, mais avec une surprise à l'intérieur : un médaillon en diamant qu'il avait acheté avec d'autres membres de la cour.
Alors que la tradition se perd en Europe de l'Est, Louis XV se réjouit de cette invention et se consacre à sa diffusion, avec une pièce de monnaie à l'intérieur en guise de « surprise », auprès de l'aristocratie française et européenne. C'est ainsi qu'au cours du XVIIIe siècle, elle est également parvenue en Espagne, où elle a reçu un excellent accueil.
Keyword gateau, royaume
D'autres articles consacrés au jardin