que planter dans votre jardin en mai ?

On plante quoi dans son jardin en mai 2022 ?

Le mois de mai est particulièrement important pour les jardiniers et les amateurs de plantes. L’une des raisons est qu’au mois de mai (autour du 10-15 mai), on passe enfin les saints de glace. Après les saints de glace, les gelées nocturnes sont terminées, ce qui signifie que les plantes en bac, les fleurs d’été et les légumes sensibles au gel peuvent maintenant être placés à l’extérieur. On ne peut toutefois pas se fier à 100 % aux dates, les saints de glace se déplacent parfois de quelques jours dans l’une ou l’autre direction et le changement climatique contribue également à l’imprévisibilité de la météo. Il faut donc rester prudent : si vous souhaitez planter, regardez les prévisions météo avant de vous lancer, tout simplement : )

Jardiner avec la lune en mai 2022

Si le calendrier lunaire vous intéresse ? ça tombe bien, nous aussi, nous jardinons avec la lune ; ) Vous souhaitez savoir quels sont donc les jours les plus propices aux travaux de jardinage en mai ?

  • Les plantes à fleurs : Les jours 5-7 mai / 15-16 mai, en tant que jours des signes astrologiques de l’air (Balance, Gémeaux, Verseau), sont particulièrement adaptés à l’entretien et au travail des plantes comme les fleurs et les herbes.
  • Les plantes à fruits : Les jours du 9 au 11 mai et du 18 au 19 mai sont les jours des signes du feu (Lion, Bélier, Sagittaire) et conviennent particulièrement à l’entretien et au travail sur les plantes telles que les fraises, les haricots, les pois, les concombres et autres fruits.
  • N’oubliez pas les plantes à feuilles : Les jours du 7 au 9 mai et du 16 au 18 mai sont les jours des signes d’eau (Scorpion, Cancer, Poissons) et sont donc particulièrement adaptés à l’entretien et au travail sur des plantes comme les salades, les choux ou les plantes d’intérieur à feuilles.
  • Enfin, les plantes à racines : Les jours du 5 mai et du 11 au 15 mai sont les jours des signes de la terre (Vierge, Taureau, Capricorne) et sont donc particulièrement adaptés à l’entretien et au travail de plantes telles que les pommes de terre, les carottes, les oignons, les radis ou les poireaux.

La période la plus propice au jardinage et à l’entretien des plantes concernées se situe donc en période de lune descendante. 1, 2, 3 : Plantez !

Quels arbres et arbustes planter en mai ?

La plantation au printemps est recommandée – sauf pour les rosiers à racines nues – pour toutes les plantes qui sont un peu sensibles au gel. Il s’agit par exemple des arbustes à feuilles persistantes et à feuilles caduques comme le rhododendron, le buis, le laurier-cerise, l’hibiscus, l’hortensia et la lavande.

Pour les arbres fruitiers comme les pommiers, les poiriers, les cerisiers et les pruniers, peuvent être planter dès l’automne. Pour les arbres fruitiers comme le pêcher, l’abricotier, le nectarinier, le figuier, le cognassier ou le noyer, le printemps est la période idéale.

5 idées de plantes à planter au mois de mai

Le mois de mai marque donc une date importante dans le calendrier des semis : avec les saints de glace au milieu du mois, nous laissons définitivement les températures fraîches derrière nous et pouvons désormais semer en pleine terre les plantes sensibles au gel. Il n’y a pas que les graines des fleurs d’été populaires qui peuvent être semées directement dans les plates-bandes, certaines espèces de légumes peuvent également être semées en plein air à partir du mois de mai.

Ici nous avons voulu vous proposer une sélection de fleurs et de légumes qui sort un peu des aromatiques, tomates , radis, brocolis, navets, carottes ou céleris : ) Même si vous pouvez évidemment repiquer ces légume au potager pendant le mois de mai : )

Semer les haricots en mai

des haricots du jardin

Comme les haricots sont particulièrement sensibles au froid, on ne les sème dans le potager qu’à partir de la mi-mai. La température du sol est alors déjà d’environ dix degrés, même la nuit. Le sol est d’abord ameubli et enrichi de compost mûr. Si vous souhaitez semer des haricots nains en lignes, vous devez veiller à ce que les lignes soient espacées de 40 à 50 centimètres. Il est préférable de laisser un espace de cinq à dix centimètres entre chaque graine. Pour le semis en grappe, on place quatre à six graines de haricots tous les 40 centimètres dans une cuvette. Une vieille règle dit que les haricots veulent “entendre les cloches sonner”. On place donc les graines à une profondeur maximale de deux à trois centimètres dans la terre.

Lorsque vous semez des haricots à rames, il est important de leur offrir un tuteur ancré dans le sol à une profondeur de 30 à 40 centimètres. Tracez un cercle autour de chaque tige et placez six à huit graines dans des sillons de trois centimètres de profondeur. Veillez à ce qu’il y ait suffisamment d’humidité, et comme engrais, il est recommandé d’utiliser du compost et un engrais organique avec peu d’azote. La sarriette est un partenaire optimal de culture mixte – elle protège les haricots du puceron noir de la fève. Le temps de maturation jusqu’à la première récolte est de 75 à 100 jours selon la variété.

Les semis de la capucine

À partir de la mi-mai, vous pouvez également semer les populaires capucines, soit directement dans la plate-bande, soit dans des pots sur le balcon ou la terrasse. En pleine terre, placez une graine tous les dix centimètres dans un sillon de deux centimètres de profondeur. Les lignes de semis doivent être espacées d’environ 20 centimètres. Si vous souhaitez semer la capucine dans un pot de fleurs, il est préférable de disposer les graines en cercle sur le terreau – la distance par rapport au bord et aux graines voisines doit être d’au moins cinq centimètres.

En général, la capucine aime les endroits protégés et ensoleillés : plus les fleurs annuelles d’été reçoivent de lumière, plus elles produisent de fleurs. Le substrat ne doit être que modérément riche en substances nutritives. Si l’on place un support tel qu’un espalier à côté de la capucine à croissance rapide, elle grimpera volontiers et de manière fiable en hauteur. Elle forme également rapidement un écran vert autour des clôtures et des pergolas.

Semer des roses trémières en pleine terre

des roses à planter au mois de mai

Les roses trémières sont un classique du jardin paysan et sont généralement cultivées pendant deux ans. Elles se plaisent particulièrement dans  endroit ensoleillé avec un sol riche en substances nutritives. Avant de semer fin mai, il faut bien ameublir le sol et le débarrasser des mauvaises herbes – ainsi, les racines pivotantes peuvent se développer sans être gênées.

Semer les endives en mai

Si le sol s’est suffisamment réchauffé en mai, les endives peuvent être semées sans problème. Lors du semis, veillez à ce que le sol soit profond et pauvre en azote et respectez une distance de 25 à 30 centimètres entre les rangées. Après environ trois à quatre semaines, les légumes germent et peuvent être éclaircis à une distance de 15 à 20 centimètres. Sur les sols maigres, il est préférable de fertiliser les endives avec du compost et du purin végétal. À la fin de l’automne, on déterre ensuite les racines et on les place dans une cave sombre pour les faire pousser.

Semer des soucis

Le souci n’est pas seulement une ancienne plante ornementale, il est également apprécié comme plante médicinale. En mai, vous pouvez semer les graines de cette fleur estivale directement à l’endroit souhaité dans le jardin. Ameublissez d’abord le sol, enlevez toutes les mauvaises herbes et ratissez légèrement les graines. Après la germination, les jeunes plants doivent être espacés de 25 à 30 centimètres. Vous pouvez retirer avec précaution les plants excédentaires et les replanter à un autre endroit.

D'autres articles consacrés au jardin