planter vos légumes en juillet

Quels légumes planter en juillet dans son potager ?

On est pile au milieu de l’année ! Le printemps est déjà derrière nous, et à la jardinerie c’est un peu plus calme désormais.Après un première récolte réussie des semis au printemps, il y a de nouveau de la place dans le potager. Que faire désormais ? Est ce encore le temps de planter de nouvelle variétés de légumes ? Mais quoi planter et semer encore en juillet ?

Après vous être presque quotidiennement de blettes, d’épinards, de radis et de salades au cours des dernières semaines, certaines plates-bandes ont l’air bien vides et tristes. Il est donc grand temps de réfléchir aux légumes qui vont pouvoir prendre la relève et prolonger la période de récolte jusqu’à l’automne.

Que peut-on semer en juillet dans son potager ?

Toutes les variétés de légumes à croissance rapide et les légumes qui ne peuvent être récoltés qu’en automne et jusqu’en hiver conviennent pour les semis en juillet. Les salades et les épinards conviennent également parfaitement aux semis de juillet, car ils ont alors moins tendance à pousser rapidement.

Lors du choix des semences, il faut absolument faire attention au choix des variétés et opter pour les variétés plus tardives :

  • Pois (dès début juillet)
  • Epinards (à partir de la mi-juillet)
  • Haricots nains (jusqu’à mi-juillet)
  • Mâche
  • Herbes aromatiques comme le persil, l’aneth, le cresson
  • Carottes
  • Radis
  • Roquette
  • Betterave rouge
  • Salades (comme l’endive, le radicchio)

Que peut-on planter en juillet dans son potager ?

quels légumes plantes,nter en été au mois de juillet ?

Si vous souhaitez plutôt acheter en jardinerie des jeunes plants pré-cultivés, vous avez beaucoup plus de possibilités pour remplir le potager en juillet :

  • Chou-fleur
  • Brocoli
  • Chou chinois
  • Fenouil
  • Chou vert
  • Chou-rave
  • Poireau
  • Choux de Bruxelles
  • Rutabaga
  • Chou frisé

Les erreurs à éviter quand vous planter en juillet

Après la récolte des légumes de printemps, il convient d’ameublir une fois le sol et de lui apporter de l’engrais organique (de la corne ou du compost). Pour que les graines de légumes et les jeunes plants deviennent des légumes vigoureux, il convient de respecter la rotation des cultures, qui divise les légumes en cultures faibles, moyennes et fortes. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, pas de panique et continuez juste la lecture : )

Qu’est ce que le principe de rotation des cultures dans le potager ?

La rotation des cultures est un sujet que de nombreux jardiniers ont tendance à occulter. Pourtant, lors de la plantation des deuxièmes variétés de légumes dans le jardin, il est tout simplement recommandé de se pencher sérieusement sur le sujet.

Qu’est-ce que la rotation des cultures et comment fonctionne-t-elle ?

la rotation des cultures

La rotation des cultures détermine l’ordre dans lequel les légumes des différentes familles doivent être plantés dans le jardin. La raison en est que les différentes variétés de légumes sollicitent le sol à des degrés divers et lui retirent soit plutôt peu d’azote (plantes à faible rendement) soit beaucoup d’azote (plantes à fort rendement).

Si le sol est trop sollicité et épuisé, cela peut entraîner :

  • des rendements et des récoltes qui baissent massivement
  • des plantes qui sont plus sensibles aux maladies et aux parasites
  • des plantes qui dépérissent ou meurent

C’est pourquoi on mise sur la rotation des cultures et on plante les cultures moyennes dans les plates-bandes après les cultures à faible rendement. Les plantes à forte croissance peuvent ensuite être plantées avant de passer à la phase des engrais verts, qui permet au sol de se régénérer. Les engrais verts sont par exemple la mâche, le lupin ou la moutarde jaune.

Guide pratique pour mettre en place la rotation des cultures

Comme la recherche est un peu fastidieuse, voici une liste des variétés de légumes les plus courantes, classées selon qu’elles soient fortes, moyennes ou faibles.

1. Les plantes à fort pouvoir nutritif  :

  • Artichaut
  • Concombre
  • Pomme de terre
  • Chou
  • Courge
  • Melon
  • Poivron
  • Rhubarbe
  • Céleri
  • Asperge
  • Tomate
  • Courgette
  • Maïs doux

2. Les plantes à consommation moyenne :

  • Aubergine
  • Chicorée
  • Chou chinois
  • Scarole
  • Fraise
  • Fenouil
  • Carotte
  • Ail
  • Chou-rave
  • Poireau
  • Livèche
  • Bette à carde
  • Panais
  • Persil
  • Fève
  • Radicchio
  • Radis
  • Betterave rouge
  • Laitues
  • Ciboulette
  • Salsifis
  • Haricots à rames
  • Épinards
  • Chicorée Pain de sucre
  • Oignon

3. Les plantes à faible rendement :

  • Haricot nain
  • Pois
  • Mâche
  • Herbes aromatiques
  • Cresson
  • Pourpier
  • Radis
  • Navet

Outre la répartition selon les besoins en azote des plantes potagères, il est également recommandé de ne pas planter les variétés de légumes d’une même famille l’une après l’autre, mais de faire une pause d’au moins un an entre les deux. Une pause de quatre à six ans est même recommandée. Toutefois, cela nécessite un jardin assez grand, un système sophistiqué et une documentation détaillée sur les plantations – en gros, c’est beaucoup trop compliqué et bureaucratique pour un jardinier amateur. Donc : faites au mieux : )

D'autres articles consacrés au jardin