hivernage d'une piscine : les erreurs à éviter

5 erreurs à éviter pour l’hivernage de votre piscine

Préparer une piscine pour l’hiver est essentiel pour la protéger du gel et des températures froides. En plus de préserver la qualité de l’eau de la piscine, l’hivernage permet de protéger les équipements de votre bassin. Cependant, si la piscine n’est pas correctement préparée pour l’hiver, le risque est grand de mettre en danger la pompe de filtration, la tuyauterie, les skimmers, les parois de la piscine ou le liner, par exemple. Je propose de voir ensemble 5 erreurs à éviter si vous voulez profiter des bienfaits d’une baignade dans une eau propre au printemps.

Erreur N°1 : un hivernage passif avec un bassin plein d’eau

Pour réaliser l’hivernage de votre piscine vous avez deux options : l’hivernage passif ou l’hivernage actif. L’une des erreurs les plus fréquentes avec un hivernage passif est de laisser votre piscine pleine d’eau. 

L’hivernage passif d’une piscine équipée d’une pompe et d’un filtre installés dans un local technique consiste à éliminer toute l’eau contenue dans le circuit de filtration. Pour cela, une seule solution : vider très partiellement l’eau de la piscine afin que son niveau atteigne juste le dessous des skimmers ou des buses de refoulement. Les tubes ne contenant plus d’eau ne courent pas le risque de geler. Il est conseillé de compléter cette précaution en isolant les tuyaux. 

Attention : à l’inverse en cas d’hivernage actif, un niveau d’eau suffisant doit être maintenu pour que les systèmes de filtration fonctionnent.

Erreur N°2 : vider complètement l’eau de votre piscine

C’est ici une autre erreur que peut couter chere. Car même si cela peut sembler logique, pour préparer une piscine pour l’hiver, il ne faut pas la vider complètement. Vider complètement la piscine aura des répercussions irréversibles sur sa structure.

Le poids de l’eau, qui est de plusieurs tonnes, est le seul élément capable de résister à la pression du sol sur les parois de la piscine.

Sans cette opposition, la piscine est sérieusement exposée à de possibles fissuration. C’est également l’eau qui maintient le liner parfaitement en place. 

Enfin, la garantie décennale de votre coque par exemple, devient caduque si la piscine est entièrement vidée.

Erreur N°3 : attendre trop longtemps avant de pleinement redémarrer vos équipements

Si la température idéale de l’eau de la piscine est de 12°C en hiver, elle est de 15°C pour décider de la remise en service de la piscine au printemps. Si vous attendez que le soleil réchauffe l’eau, vous courrez à nouveau le risque d’une prolifération de micro-organismes qui ne feront que rendre l’eau impropre à la baignade. C’est à ce moment que l’eau de votre piscine peut devenir verte, avec la présences d’algues. Il est également important de retirer la bâche de sécurité et d’hivernage quelques jours avant de la remettre en service.

Erreur N°4 : oublier de nettoyer votre système de filtration

Parfois avec l’euphorie du retour des beaux jours, vous pouvez être tenté de redémarrer toute vos installation sans nettoyage préalable. Mais il est indispensable de nettoyer d’abord le filtre à sable, les skimmers et les paniers avant de remettre en marche le système de filtration. Un filtre à cartouche nécessite le remplacement de l’ancienne cartouche, tandis que le filtre à diatomées implique une recharge. Après quelques jours, et avant la première baignade de l’année, une analyse et un traitement de l’eau s’imposent.

Erreur N°5 : Mal régler le temps de filtration du bassin

Lorsque vous passez en hivernage, n’oubliez pas d’adapter la durée de filtration de votre pompe. Car en dessous de 15°C pour la température de l’eau le temps de filtration est égale à : température de l’eau divisé par 3. En oubliant cette petite formule vous risquez de trop faire tourner votre pompe et d’avoir une petite surprise sur votre facture d’électricité.

Vous le voyez il ya plusieurs petites erreurs possibles lors de la mise en hivernage d’une piscine. Il faut dans la mesure du possible les éviter pour limiter l’impact du gel sur votre installation. Je ne peux que vous conseiller un entretien régulier de votre bassin.