comment installer un poêle à bois ?

Allumer le feu : un poêle à bois dans ma maison

Poêle à bois, poêle à granules ou à pellets, cheminée : lequel est fait pour moi, pour ma maison ? Quels sont les critères pour bien choisir son moyen de chauffage d’appoint ?

Pendant les froides journées et nuits d’hiver, un feu de cheminée c’est vraiment le truc qui fait plaisir à tout le monde. Chaleur immédiate, plaisir de voir la flamme danser dans le salon, le poêle est vraiment le symbole de l’hiver bien au chaud. Vous aussi vous avez envie d’installer une nouvelle source de chaleur dans votre maison ? Laissez moi vous guider dans votre achat.

Les points à définir avant l’achat d’un poêle

Après avoir pris la décision d’acheter un poêle, il y a des paramètres à prendre en compte pour savoir quel type de poêle acheter.Vous devez réfléchir aux questions suivantes.

  • Quelles fonctions le poêle doit-il remplir ? Vous souhaitez chauffer toute la maison ou une partie pendant tout l’hiver ? Ou alors vous souhaitez juste rendre le salon plus convivial, et allumer un feu de temps en temps seulement ? A quelle fréquence souhaitez-vous utiliser le poêle ? Quel usage en ferez-vous ?
  • Quelle est la taille de la surface que vous souhaitez chauffer et quelles sont ses caractéristiques (isolation, hauteur sous plafond…) ? 
  • Ou souhaitez vous installer votre poêle ? Au centre de la pièce, contre un mur ?  La question se pose de savoir où se trouvent les raccordements nécessaires ou quelles obligations légales doivent éventuellement être remplie. Une prise électrique est-elle disponible à proximité ? Sachez qu’un poêle à granules ou à pellets nécessite une prise électrique (pour l’allumage).

Différents poêles avec différents types d’allumage

Effectivement, les poêles à pellets ou à granulés (c’est la même chose en fait) nécessitent un allumage électrique et donc doivent être raccordés à une prise. Il faut donc prendre en compte cet info, car à l’endroit ou vous souhaitez l’installer, il faudra tirer une prise électrique si aucune n’est disponible à cet endroit. Comme son nom l’indique, il faudra utiliser des granules ou des pellets pour produire de la chaleur, ce sont de grands sacs qui se rangent facilement à l’intérieur de votre maison.

Bien qu’un poêle de type cheminée réchauffe rapidement, il n’assure pas une chaleur durable. Une cheminée chauffe vite et fort, et le foyer doit être sans arrêt alimenté. Elle ne peut pas se substituer à un système de chauffage qui assurera une diffusion de chaleur jour et nuit. En vérité, le poêle-cheminée sert surtout à soutenir le chauffage principal. Il est alimenté en bois ou bûches, avec un stockage dans la cave ou protégé sous abri à l’extérieur.

En revanche, un poêle dit de masse est conçu différemment comme chauffage et chauffe les pièces sur plusieurs heures. Mais il nécessite souvent un préchauffage. La chaleur est diffuse et plus lente, elle peut se diffuser dans une grande surface. Cette information, la surface et le puissance de chauffe, est facile à trouver sur chaque modèle de poêle que vous trouverez en magasin de bricolage ou magasin spécialisé comme Leroy merlin, Castorama, Godin ou encore Invicta ou sur internet. 

Si vous souhaitez uniquement améliorer l’atmosphère de la pièce avec un jeu de flammes agréable, vous devez absolument choisir un poêle à bois avec une grande fenêtre. Certains modèles possèdent même plusieurs vitres, pour que la flamme soit vue de partout. 

Les poêles : de nombreux modèles différents existent

choisir le bon poêle à bois pour sa maison

Pour vous aider davantage, je vous propose de détailler les différents types de poêles existants.

La Cheminée

La cheminée ou foyer ouvert offre une vue dégagée sur les flammes, sans aucune porte vitrée. Les personnes qui n’accordent pas une grande importance à l’efficacité du chauffage et qui recherchent uniquement l’expérience originale du feu peuvent ainsi se détendre à côté d’une cheminée ouverte. La cheminée ouverte consomme toutefois beaucoup de bois, car son rendement et son efficacité énergétique sont nettement inférieurs à ceux d’un poêle en faïence. Le corps en acier avec le foyer et le tuyau de fumée sont les éléments constitutifs du poêle typique.

Le tuyau d’évacuation des fumées est raccordé à la cheminée et évacue vers l’extérieur les produits de combustion issus de la combustion. Le foyer peut être fermé par une porte réfractaire en verre ou encore par une grille pare-étincelles. Les poêles-cheminées présentent une efficacité énergétique de 50% à 80%, en fonction de la transmission thermique du matériau d’enrobage et du modèle.

Le Poêle à pellets

En principe, les poêles à pellets sont une alternative aux poêles-cheminées. Contrairement aux chauffages centraux à pellets, les poêles à pellets ne chauffent que certaines pièces. Les poêles à pellets se distinguent toutefois des poêles-cheminées traditionnels sur certains points.

De par sa plage de puissance et son design, un poêle à granulés est conçu pour être installé dans une cuisine/salle à manger ou un salon. La chaleur est produite par la combustion de pellets et la chaleur qui en résulte réchauffe l’air. Les poêles à granules produisent également une chaleur rayonnante agréable. Contrairement aux poêles-cheminées, un poêle à pellets fonctionne en partie automatiquement.

L’ajout des pellets se fait automatiquement, il suffit pour cela de remplir le réservoir intégré une fois par jour ou, selon la taille, tous les quelques jours seulement. Lorsque la température souhaitée est atteinte, le poêle à pellets s’éteint automatiquement. Dans le cas d’un poêle à pellets, l’allumage se fait même automatiquement à l’aide d’une soufflerie d’air chaud.

Il existe différents modèles de poêles à pellets sur le marché. Ils couvrent une plage de puissance allant jusqu’à 15 kW. Ils ne sont donc pas uniquement utilisés pour chauffer des pièces individuelles. En hiver, un poêle à pellets peut constituer la principale source de chaleur dans les maisons à faible consommation d’énergie. Si un chauffage à pellets avec stockage n’est pas envisageable pour des raisons de place, les poêles à pellets pour des pièces individuelles sont le bon choix. Les poêles à pellets brûlent de manière nettement plus propre et plus écologique que les poêles-cheminées et séduisent par leur commande réglable individuellement.

Le Poêle à bois en faïence

Les poêles en faïence réchauffent les maisons et les appartements de leurs habitants depuis des générations, chassant ainsi le froid de la vie quotidienne. Toutefois, l’avancée du chauffage central a chassé de nombreuses variantes de poêles de nos habitations. Autrefois, les poêles ne servaient pas uniquement à chauffer. Ils étaient considérés comme de véritables œuvres d’art et suivaient la mode en matière de réalisation, d’émaillage et de forme. Les poêles en faïence existaient déjà au 9e siècle.

Les techniques de chauffage n’ont cessé d’évoluer, ce qui a permis d’augmenter la capacité de chauffage des pièces. Les poêles en faïence ont reconquis les espaces humains, mais maintenant comme alternative économique et écologique au chauffage central au fioul et au gaz. Un lieu de retraite agréable avec un facteur de bien-être est de plus en plus important à notre époque où tout va très vite.

Le Poêle à bois en pierre ollaire

Un poêle en stéatite dispose d’excellentes capacités d’accumulation de chaleur. Il diffuse sa chaleur de manière régulière et continue, même plusieurs heures après avoir été chauffé une fois. Dans un poêle suédois traditionnel, la chaleur est immédiatement diffusée dans l’environnement. Dans le cas d’un poêle en stéatite, c’est la stéatite qui se réchauffe d’abord et qui diffuse ensuite lentement la chaleur accumulée dans la pièce.

En raison de sa conception, un poêle en stéatite peut même accumuler jusqu’à 24 heures de chaleur. La stéatite est un matériau naturel, également connu sous le nom de pierre à savon ou de pierre de lave. En raison de sa densité élevée, la stéatite présente une capacité d’accumulation de chaleur exceptionnelle et est en outre très esthétique. On peut la voir dans de nombreuses variations de couleur et de texture.

Il suffit de chauffer fortement le poêle en stéatite une à deux fois par jour pour obtenir une chaleur continue tout au long de la journée. Toutefois, un tel poêle à accumulation n’est pas adapté à un “feu rapide de temps en temps”, car il faut un certain temps pour que la pièce se réchauffe. En effet, la pierre ollaire du poêle doit d’abord se réchauffer suffisamment.

poele à bois design et joli

Une chaleur transmise plus rapidement pour chauffer vos pièces

Même avec un poêle en stéatite, une partie de la chaleur rayonnante est transmise plus rapidement dans la pièce grâce à une vitre de cheminée plus grande. Attention : le poids important d’un poêle en stéatite peut poser des problèmes dans les bâtiments anciens. En cas de doute, il convient de clarifier avec un spécialiste en statique du bâtiment s’il est possible d’installer un poêle en stéatite lourd dans son propre logement ancien.

Pour l’installation de votre poêle à bois, je vous conseille de la confier à des professionnels, si possible une entreprise labellisée RGE. Les professionnels sont toujours de bons conseils pour définir le bon emplacement et bien adapter le poêle à bois à vos besoins en chauffage.

D'autres articles consacrés au jardin