Arrêtez le mildiou sur vos tomates grâce à ces remèdes maison bio

Ecrit par : 

Le mildiou est une maladie qui peut causer d'importants dégâts sur vos plants de tomates. Pour protéger vos précieuses récoltes, découvrez notre astuce miraculeuse pour empêcher la propagation du mildiou sur vos tomates ainsi que deux autres méthodes naturelles et écologiques à concocter chez vous.

le mildiou : comment le combattre et sauver vos tomates ?

La méthode infaillible : le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un produit polyvalent aux nombreuses vertus. Utilisé en cuisine, ménage ou encore soins du corps, il est également très efficace dans le jardin. En effet, cette poudre blanche permet de lutter contre le mildiou grâce à son action fongicide.

Les bienfaits du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude possède des propriétés alcalinisantes, ce qui signifie qu’il élève le pH de l’eau. Cette modification du pH rend le milieu moins favorable au développement des spores du mildiou, limitant ainsi leur prolifération.

Sa texture abrasive aide à déloger les premières taches de la maladie et à prévenir de nouvelles infections.

Comment utiliser le bicarbonate de soude contre le mildiou ?

  1. Diluez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau tiède.
  2. Ajoutez une cuillère à soupe de savon noir ou liquide vaisselle écologique pour favoriser l’adhésion du mélange aux feuilles.
  3. Mélangez bien le tout et versez la solution dans un pulvérisateur.
  4. Pulvérisez généreusement sur les feuilles des plants de tomates, en insistant sur les zones touchées par le mildiou.

N’hésitez pas à renouveler l’opération toutes les deux semaines environ, surtout en période humide et chaude. Pour optimiser les résultats, pensez également à supprimer les feuilles malades.

le mildiou : les meilleurs remèdes

Autres astuces naturelles contre le mildiou

En plus du bicarbonate de soude, il existe d’autres solutions écologiques et efficaces pour lutter contre le mildiou sur vos plants de tomates.

Le purin d’ortie : un allié précieux

L’ortie est une plante aux nombreux bénéfices pour le jardinier. Son purin est riche en azote, potassium, magnésium et oligo-éléments qui sont bénéfiques pour la croissance et la santé des plants de tomates. De plus, le purin d’ortie possède des propriétés fongicides et répulsives contre certaines nuisibles comme les pucerons.

  1. Ramassez 1 kg d’orties fraîches (attention à vous munir de gants pour éviter les piqûres).
  2. Placez-les dans un grand seau et couvrez avec 10 litres d’eau.
  3. Laissez macérer pendant une semaine à l’abri de la lumière, en remuant régulièrement.
  4. Filtrez le mélange pour ne garder que le liquide.
  5. Diluez le purin d’ortie dans de l’eau (1 volume de purin pour 20 volumes d’eau) avant de pulvériser sur vos plants de tomates. Idéalement, intervenez tôt le matin ou en fin de journée, lorsque les températures sont plus fraîches.

Le traitement au purin d’ortie peut être renouvelé toutes les deux semaines environ, pour prévenir et limiter les attaques de mildiou.

Le lait : une alternative surprenante

On connaît tous les bienfaits du lait pour notre santé, mais saviez-vous qu’il pouvait également aider à lutter contre le mildiou ? En effet, il contient des protéines et lactoperoxydases qui ont des propriétés fongicides naturelles.

  1. Mélangez 200 ml de lait écrémé ou demi-écrémé avec 800 ml d’eau froide.
  2. Versez la solution dans un pulvérisateur.
  3. Pulvérisez sur les feuilles des plants de tomates, en insistant sur les zones atteintes par le mildiou.

Ce traitement peut être effectué une fois par semaine. Pour optimiser son efficacité, veillez à bien aérer vos plants en éliminant les gourmands et en espaçant suffisamment les pieds de tomates entre eux.

Avec ces trois astuces naturelles, vous avez désormais toutes les clés en main pour protéger vos plants de tomates contre le mildiou. N’hésitez pas à les combiner ou à les adapter en fonction de vos besoins et du stade d’infection de vos cultures. L’essentiel est de rester attentif aux signes avant-coureurs du mildiou et d’intervenir rapidement pour préserver la qualité de votre récolte.

D'autres articles consacrés au jardin