Accueil Potager Comment planter des tomates en pot : les 11 étapes essentielles !
découvrez les 11 étapes essentielles pour planter des tomates en pot et réussir votre culture. conseils et astuces pour des tomates savoureuses dans votre jardin ou sur votre balcon.

Comment planter des tomates en pot : les 11 étapes essentielles !

1 : Choisissez le bon pot !

La première étape consiste à choisir un pot suffisamment grand pour vos tomates. C’est l’erreur la plus fréquente que l’on voit lorsque les gens plantent des tomates en pot.

Si le pot est trop petit, vos tomates n’auront pas assez d’espace pour se développer et produire de nombreux fruits.

Un pot d’au moins 20 litres de capacité est donc la base nécessaire pour une bonne récolte de tomates.

De plus, le pot doit avoir au moins un trou au fond pour permettre l’écoulement de l’eau d’arrosage.

2 : Les tomates ont besoin de nutriments !

Les tomates ont un grand besoin en nutriments, c’est pourquoi nous vous recommandons de les cultiver directement dans un mélange de compost bien mûr.

Vous pouvez soit produire votre propre compost dans votre jardin, soit acheter de la terre végétale prête à l’emploi dans un magasin de bricolage.

Pour les propriétaires de poules parmi vous, j’utilise personnellement du compost de fumier de poule bien décomposé. Il est riche en phosphore et en azote, ce qui permet aux tomates de bien se développer.

Si vous avez la chance d’avoir des chevaux près de chez vous, vous pouvez également récupérer une brouette de fumier de cheval bien composté de l’année précédente. C’est une excellente source de nutriments pour vos tomates.

Avec le compost et la terre végétale, je remplis la moitié inférieure de mon pot, j’ajoute une ou deux poignées de sable et je mélange le tout. Cela permet un bon drainage de l’eau et évite l’excès d’humidité, ce que les tomates n’aiment pas du tout.

3 : Ne plantez qu’une seule tomate par pot !

Au départ, les petites plantules de tomates peuvent sembler fragiles et on a souvent tendance à en mettre deux ou même trois dans le même pot. Cependant, cela empêche les tomates de donner leur plein potentiel de rendement.

Donc, une tomate par pot est amplement suffisante. Votre récolte sera plus abondante que si vous placiez deux ou trois plants dans le même pot.

Si vous voulez cultiver vos tomates dans un grand bac à fleurs, vous pouvez mettre deux ou trois plants ensemble, mais dans un pot, il ne doit y avoir qu’une seule plante.

4 : Le secret de la fertilisation des tomates 😉

Je recommande toujours la même fertilisation qui a fait ses preuves. Elle donne un bon départ à mes plants de tomates. Les ingrédients : des cornes broyées et de la farine de roche, en quantités égales.

Mélangez bien ces ingrédients et ajoutez trois cuillères à soupe de ce mélange par plant de tomate dans le pot déjà rempli de compost. Ainsi, les tomates sont nourries avec tout ce dont elles ont besoin au début de leur croissance. Pour savoir comment les fertiliser tout au long de l’été, je vous montrerai cela un peu plus bas.

5 : Plantez les tomates en profondeur

Les tomates doivent être plantées un peu plus profondément que dans leur pot de germination. Ainsi, elles peuvent développer davantage de racines et rester bien stables.

L’astuce consiste à ce que les feuilles inférieures ne touchent pas le sol, car cela pourrait entraîner des problèmes de pourriture. Pour éviter cela, il suffit de couper les feuilles inférieures lorsque la plante est assez grande.

6 : Les tomates ont besoin d’un support pour grimper

Vos tomates ont besoin d’un support pour bien pousser en hauteur, sans risquer de se casser. Il peut s’agir d’un tuteur spécifique pour les tomates ou tout simplement d’un bâton.

L’important est que le support ou le bâton soit suffisamment long pour que votre tomate puisse y grimper tout au long de la saison.

Je préfère utiliser un bâton d’environ 1,70 m à 2 m que je plante profondément dans mon pot pour qu’il soit bien stable et puisse soutenir la plante tout au long de sa croissance.

Au fur et à mesure de la saison, vous pouvez attacher régulièrement votre plant de tomate au bâton à l’aide d’une ficelle en jute. Je fais une boucle lâche autour de la tige de la plante.

Par ailleurs, la boucle doit se situer sous une paire de feuilles, de sorte qu’il n’y ait pas de risque d’étouffement pour la tomate en grandissant.

7 : Choisissez le meilleur emplacement pour vos tomates en pot

Vos tomates ont besoin d’un endroit ensoleillé. Elles doivent recevoir au moins cinq heures de soleil direct par jour. Sept heures seraient encore mieux. De plus, les tomates apprécient un auvent qui les protège de la pluie.

8 : Choisissez des variétés adaptées aux pots

Toutes les variétés de tomates ne conviennent pas à la culture en pot ou en bac. Les grandes tomates comme les tomates à chair sont moins adaptées, car les fruits dans le pot ne mûrissent pas toujours correctement.

Pour la culture de tomates sur un balcon ou une terrasse, il est préférable de choisir des variétés de petites tomates, comme les tomates cocktail ou les tomates cerises.

9 : Les tomates en pot ont soif !

Pour obtenir une bonne récolte de tomates, il est important de bien les arroser. Les tomates ont besoin d’une humidité constante, et l’eau s’évapore rapidement dans un pot.

Arrosez vos tomates tous les jours, ou au moins tous les trois jours. Il est important que la terre ne sèche jamais complètement.

10 : Le paillage des tomates en pot ? Oui, absolument !

Vous savez que je suis une grande adepte du paillage, et c’est particulièrement important dans un pot où l’eau s’évapore rapidement. Il est donc essentiel de couvrir la couche supérieure de terre avec une couche de matériau organique.

J’utilise de l’herbe coupée ou des copeaux de bois. Vous pouvez également utiliser de la paille.

La couche organique peut être épaisse de 10 à 15 centimètres, vous pouvez y aller généreusement.

11 : Fertilisez vos tomates en pot

Pour fertiliser vos tomates tout au long de la saison, j’utilise soit un engrais biologique pour tomates, qui est spécifiquement adapté aux besoins des tomates, soit de l’ortie liquide – que vous pouvez également fabriquer vous-même. Oui, ça sent un peu mauvais, mais vos tomates en seront ravies !

Avec de l’engrais pour tomates ou de l’ortie liquide, vous pouvez fertiliser vos tomates environ toutes les trois semaines au cours de l’été.

Vous pouvez alterner les deux méthodes, vos tomates auront alors tout ce dont elles ont besoin pour une vie de tomate heureuse.

Donner votre avis sur cet article

Gaëlle Lajardiniere

Bonjour, je m'appelle Gaelle, j'ai 32 ans et je suis rédactrice web passionnée par le jardin et le potager. Sur ce site, je partage mes conseils et astuces pour cultiver un beau jardin et un potager bio et florissant. Bienvenue dans mon univers vert et inspirant ! Je suis une passionnée de jardinage, mais pas seulement ! J'adore découvrir de nouvelles plantes et m'occuper de mon jardin en famille. Je partager avec vous en plus des mes DIY pour jardiner avec vos enfants, mes recettes avec fruits & légumes de saison.

A lire également

Post navigation

Laisser votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *