des roses à planter sur votre balcon

Des roses sur votre balcon : trucs & astuces pour les planter

Si vous avez la chance d’avoir une terrasse ou un balcon pour votre appartement en ville, savez vous que vous pouvez faire facilement pousser des roses ? Les roses permettent d’égayer votre balcon en y apportant des jolies couleurs et en lui donnant un côté cosy. Alors même si vous n’avez pas la main verte, voici nos trucs et astuces pour faire pousser des roses sur votre balcon et ainsi créer votre petit jardin en ville.

Pour des roses qui durent et résistent à la ville : privilégiez des variétés robustes

Je ne vous apprend rien : un balcon n’est pas un jardin. Les conditions qui y règnent soumettent les plantes au stress. Seules les variétés robustes d’obtenteurs renommés, qui ont déjà fait la preuve de leurs qualités, le supportent. je vous conseille ainsi de privilégier les rosiers portant certains labels, comme le label ADR. Les variétés de roses vous donnent grâce à cela la certitude d’avoir une plante résistante, rustique et qui fleurit bien.

Pour vous faire part de mon expérience, je ne recommande pas d’expérimenter avec des plantes issues de la grande consommation. Même ma tentative avec des roses en pot (les petites que l’on peut acheter fleuries) n’a pas été couronnée de succès. L’espace est tout simplement trop précieux pour s’entourer de cas de soins maladifs.

Bien mesurer l’espace disponible pour vos roses sur votre balcon

les variétés de rose pour balcon

Et oui, sur un balcon l’espace que vous pouvez allouer à vos roses et (très) limité. Alors pour acheter le bon nombre de pots, le terreau suffisant etc. prenez le temps de bien calculer la surface que vous pouvez, ou voulez, allouer à vos futures plantes d’ornement. Sachez que de nombreuses variétés de roses, mais pas toutes, sont adaptées à la vie en bac. Tout ce qui est extrêmement grand ou à forte croissance doit être considéré d’un œil critique. Les roses Rambler, par exemple, sont d’emblée exclues. Ce sont des rosiers grimpants à floraison unique avec de longues pousses qui peuvent atteindre cinq mètres ! Pas très pratique pour ne pas ennuyer le voisin du dessus 🙂

Les roses grimpantes normales sont un cas limite. Pour le volume que ces roses peuvent atteindre, il faut en tout cas un très grand bac avec un bon support pour la vigne. Il doit également être lourd pour que le vent, qui peut s’attaquer à un rosier grimpant comme à une voile, ne le renverse pas. Vous pourriez ainsi retrouver un beau matin, vos roses sur le sol de votre balcon avec la terre autour…Les roses buissonnantes évasées sont également plus à l’aise dans le jardin.

Mais pas de panique. Le choix est toujours aussi vaste : parmi les rosiers buissons plus compacts, les rosiers à massif, les rosiers nobles et les couvre-sols, il y en a pour tous les goûts. 

Règle générale : plus le feuillage est petit et plus la floraison est simple, moins la plante s’évapore et moins elle est vulnérable aux rayons. Veille également à ce que ton rosier pousse plutôt droit ou ait tendance à s’étaler et à ce qu’il soit assez haut pour que tu puisses encore passer sans problème devant le bac.

Des rosiers nobles pour vos bacs sur votre balcon

Les rosiers nobles peuvent également être mis en bac. Il s’agit généralement de hautes tiges. La terre du pot est dégagée, car les pousses feuillues trônent bien au-dessus des racines. Si ce look vous plaît, rien ne s’oppose à ce que les rosiers nobles soient plantés en bacs. Toutefois, les mottes de racines se dessèchent rapidement. Prévoyez plus de temps pour l’arrosage régulier et recouvrez la terre de paillis.

Comment bien choir l’emplacement sur votre balcon ?

bien s'occuper de vos rosiers

Vous devez privilégier les coins qui ne sont pas trop protégés et ensoleillés. Car ils deviennent vite trop difficiles pour la rose sur le balcon. Elle n’aime pas l’accumulation de chaleur et aime avoir un peu de vent. Pour y parvenir, il faut rapprocher le rosier de la balustrade du balcon. Les balustrades perméables à barreaux sont préférables aux balustrades maçonnées. Les coins sans vent avec un rayonnement élevé (les murs blancs réfléchissent !) sont un poison pour le rosier. Les acariens et autres bestioles se sentent les bienvenus sur un rosier ainsi stressé.

Bien choisir vos pots pour planter vos roses

Si vous passez beaucoup de temps à trouver la bonne variété de roses pour votre balcon, sachez que le choix des pots est primordial.

Le rosier souhaite un pot de fleurs le plus haut possible, car il a des racines profondes. Une hauteur de pot de 30 à 40 centimètres convient à la plupart des variétés. Les rosiers à floraison abondante sont particulièrement gourmands en nutriments et développent donc des racines profondes. Si vous souhaitez planter des roses dans des récipients plus petits, les rosiers nains sont tout indiqués. Ils ne poussent que de 25 à 50 centimètres de haut.

Mais quelle doit être la taille d’un bac pour rosiers grimpants ? Comme un rosier grimpant développe des pousses plus longues qu’un rosier à massif ou un rosier noble, optez pour un bac aussi haut que possible. Une hauteur de 50 centimètres est une bonne valeur de référence pour ces variétés.

N’oubliez jamais que le pot doit accueillir en plus de la terre, de l’engrais pour vos rosiers. Les pots doivent se marier avec vos terrasses, attention donc au choix des couleurs.

J’espère que mes conseils vous permettront d’avoir des fleurs colorées et qui donnent à votre jardin en ville une touche d’originalité. Votre terrasse sera avec des roses plus créative et plus intimiste. D’ailleurs pour compléter votre création florale, vous pouvez ajouter à votre terrasse des fruitiers si vous en avez la place.

D'autres articles consacrés au jardin