planter en mai pour avoir un jardin original

En 2022, je jardine avec originalité dès le mois de mai !

Ca y est, le printemps est arrivé, et les beaux jours avec lui. Les papillons refont leur apparition, les abeilles commencent à repérer leur nectar préféré et les oiseaux piaillent de plus belle. Les jardineries se remplissent de plantes, arbustes, fleurs… On peut y trouver tout le nécessaire à la préparation des semis, à la renaissance du potager. Vous adorez cette période ? Moi aussi ! Je voulais vous donner ici quelques conseils et idées pour jardiner original en mai : )

Penser aux fleurs estivales pour combler les vides laissés par l’hiver

planter des agnathes dans votre jardin

À partir de la mi-mai, la plupart des fleurs d’été pré-cultivées peuvent être plantées. Elles doivent être bien fortes, c’est-à-dire avoir déjà de belles racines solides. Ce n’est qu’à cette condition qu’elles résisteront à des températures nocturnes pouvant atteindre le point de gelée. En cas de risque de gel, il faut prévoir des voiles de protection ou voiles d’hivernage. Les fleurs d’été annuelles conviennent bien pour combler les espaces dénudés dans les rocailles et les plates-bandes de plantes vivaces. Les espaces vides créés par l’hivernage ou ceux qui résultent de la floraison des bulbes peuvent être utilisés pour les plantes à floraison estivale.

  • En mai, vous pouvez par exemple semer des Bignone dans votre jardin. Elle peuvent pousser en arbustes ou alors elles peuvent grimper le long d’un grillage. Les fleurs sont magnifiques, comme de jolies trompettes oranges.
  • Connaissez vous les agapanthes ? Ce sont des plantes vivaces très faciles à cultiver. Elles gardent un beau feuillage vert en hiver, et en été les agapanthes forment des fleurs spectaculaires ! Ce sont de grandes boules de fleurs blanches ou violettes, montées sur de grandes tiges. 
  • Si vous aimez les plantes graphiques et exotiques, vous apprécierez certainement les agaves ! L’agave est une plante succulente qui vient du mexique, avec une disposition en rosette, avec de grandes feuilles piquantes et épaisses. Elle donne un charme particulier au jardin, surtout dans une rocaille. Elle aime la chaleur et vous pouvez la planter dès le mois de mai.

Les plantes exotiques : du charme dans le jardin et un rendement élevé

les agaves : une plante exotique pour votre jardin

Voici quelques idées originales pour le jardinage au printemps. 

  • Les plants de gingembre peuvent être cultivés à partir de rhizomes de gingembre disponibles dans le commerce. Il faut un morceau de gingembre qui possède plusieurs « yeux ». Le gingembre aime la chaleur et une humidité élevée. Si un tel emplacement est disponible, le gingembre peut également être planté dans le jardin. Au bout de six mois environ, les rhizomes qui se sont développés en abondance peuvent être récoltés. Lorsqu’il est planté en bac, le pot peut être placé dans la pièce lorsque l’automne se rafraîchit. Le gingembre peut alors continuer à pousser sans souci jusqu’à la récolte. PS : le gingembre vous servira pour vos tisanes mais aussi pour vos plats asiatiques.
  • Le physalis, également appelé la baie des Andes, est une plante vivace facile à cultiver, mais qui n’est cultivée dans nos régions que comme plante annuelle, car elle ne résiste pas au gel. Le physalis peut être semé en intérieur dès février, puis planté après les gelées tardives de mai dans un endroit ensoleillé avec une terre fraîche et nutritive. En juillet, les premiers fruits sont déjà mûrs. La récolte peut se poursuivre jusqu’à l’automne. Et franchement, ce n’est pas génial de pouvoir dire « j’ai des fruits d’amour en cage dans mon jardin » ?

En mai, j’arrose correctement

En principe, les plantes doivent être arrosées abondamment de temps en temps plutôt que plus souvent timidement. La plante apprend ainsi à former des racines solides et profondes, qui sont ensuite en mesure de s’approvisionner elles-mêmes en eau et en nutriments à partir des couches profondes du sol. Les plantes arrosées uniquement en surface ne forment que des racines superficielles et ne sont pas bien équipées pour faire face aux situations extrêmes. Les plantes en pot constituent une exception. Comme elles ne peuvent pas s’approvisionner elles-mêmes en eau à partir du sol, elles doivent être particulièrement soignées par le jardinier. L’idéal est de faire tremper les plantes en pot dans l’eau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles. Si elles sont arrosées avec un arrosoir, elles perdent beaucoup d’eau qui s’écoule vers le bas sans être utilisée.

Que faire des pucerons au jardin ?

Dernier conseil qui concerne l’entretien et la vie du jardin. Ce conseil concerne nos amis les pucerons ! Les pucerons aiment sucer les plantes affaiblies ou celles dont les tiges et les feuilles sont très molles. La plupart du temps, ils apparaissent aussi à proximité de populations de fourmis. Elles ont un accord : Les fourmis se nourrissent de miellat et mettent les pucerons à l’abri en cas de danger ou les aident à se déplacer. Il n’est pas nécessaire de lutter contre tous les pucerons. Ils servent de nourriture aux coccinelles et à leurs larves, aux ichneumons et aux syrphes. Si vous veillez à une grande diversité de plantes dans votre jardin, offrez un bon espace de vie aux insectes utiles qui se chargeront ensuite d’exterminer les pucerons. Il est facile de créer un hôtel à insectes, de nombreux tutoriels existent. Et sinon, vous en trouverez facilement en magasin de bricolage ou en jardinerie.

Avec ces quelques idées de jardinage printanier, vous pourrez débuter la saison en beauté ! Si vous aimez l’originalité et les plantes qu’on ne voit pas partout, n’hésitez pas à vous rendre en jardinerie ou chez votre horticulteur pour demander conseil. Selon votre région, son climat, votre terrain et votre désir, il saura certainement vous aiguiller pour rendre votre jardin encore plus beau et accueillant cette année !

D'autres articles consacrés au jardin