tout savoir sur l'amandier, le prunus dulcis

L’amandier (prunus dulcis) : tout savoir sur cet arbre fruiter

L’amandier (ou Prunus dulcis ou plus rarement appelé Prunus amygdalus) est un arbre fruitier qui appartient à la famille des rosacées et est donc étroitement apparenté au pêcher Prunus persica. Au sein de cette famille, des fruits à noyau. Cela signifie que la graine proprement dite est entourée d’un noyau lignifié qui se forme à partir de la couche interne du fruit autour de la graine proprement dite. Et dans le cas de l’amande, c’est la seule chose comestible. Alors pour planter facilement un amandier dans votre jardin et découvrir sa magnifique fleuraison hivernale, voici tout ce que vous devez savoir sur ce fruitier.

Où et comment planter un amandier dans le jardin ?

L’amandier est un arbre fruitier à la fois décoratif et gourmand. Il est très apprécié des jardiniers car il se plait dans presque tous les types de sols. Lors de la plantation, choisissez un emplacement ensoleillé, avec une bonne exposition au vent afin que les fleurs puissent s’ouvrir correctement pour favoriser une bonne pollinisation. Prévoyez également une profondeur suffisante pour permettre à l’arbre de s’étendre librement.

Le Prunus dulcis aime les sols bien drainés, légèrement calcaires et suffisamment riches en nutriments, dans un endroit chaud, ensoleillé ou légèrement ombragé.

L’arbre fruitier ne supporte pas l’humidité stagnante, les sols trop acides ou fortement compactés

Si votre sol n’est pas assez drainant ou trop acide, pensez à y incorporer du compost ou du terreau et de l’engrais organique avant la plantation pour améliorer sa qualité. Une fois prêt, creusez un trou dont le diamètre sera d’au moins 40 cm plus grand que celui du pot qui contient votre plante puis installez-y votre arbre avec soin en vérifiant qu’il soit bien droit et stable. Comblez ensuite le trou avec la terre retirée mais sans piétiner ni tasser afin de ne pas comprimer les racines.

Arrosez abondamment après chaque plantation pour faciliter l’enracinement des plants et complétez par une couche d’un paillage naturel type compost ou paille autour du tronc afin d’empêcher le soleil direct sur ce dernier mais également garder l’humidité en cas de canicule durant l’été.

Quelle distance entre deux amandiers lors de la plantation ?

Les variétés standard doivent être espacés entres elles entre 5 à 7 m alors que certaines variétés naines peuvent être plantés à 2m maximum car elles ne dépasseront pas 3 mètres hauteur.

Quelle variété d’amandier planter dan votre jardin ?

Plusieurs variétés d’amandiers sont disponibles sur le marché et à retrouver en jardinerie ou chez le pépiniériste. Chaque variété a des caractéristiques différentes, telles que la taille et la productivité. Les principales variétés courantes sont :

  • Guara
  • Starking Hardy Giant
  • Tilton
  • Nonpareil
  • Mission
  • et Butte

Certaines variétés peuvent être plus rustiques que d’autres, alors assurez-vous de vous renseigner sur les préférences climatiques de chaque espèce avant de faire votre choix.

Quel est le rendement d’un amandier ?

le rendement d'un prunus dulcis

Un arbre adulte produira environ 10 à 20 kg par an mais ce chiffre peut varier en fonction du type et du soin apportés à l’arbre. La récolte commence généralement au milieu de l’été jusqu’au mois d’octobre selon la variété cultivée.

Une fois récoltée, il est important de conserver les noix à une température infrieure à 25°C afin quelles ne germent pas trop vite ou ne perdent pas leur goût et leur qualité gustative..

Comment bien entretenir un amandier et le tailler ?

Pour favoriser une bonne production annuelle, il est conseillée au jardinier amateur comme professionnel d’apporter une attention particulière aux besoins spcifiques de son arbre fruitier : arrosage réguliers (en cas fortes chaleurs), élimination des mauvaises herbes autour de son tronc et apport d’engrais riche en azote une à deux fois par an.

En ce qui concerne la taille, il est préférable de tailler votre amandier après la récolte en automne. Il faut alors supprimer les pousses qui poussent vers l’intérieur et qui se croisent.

Il faut toujours supprimer les pousses concurrentes qui poussent à proximité et parallèlement les unes aux autres. Au printemps, après le débourrement, on peut éliminer le bois mort qui devient alors bien visible.

Quelles sont les maladies de l’amandier ?

Les principales maladies auxquelles est exposée l’amandier sont :

  • le mildiou,
  • le verticilliose,
  • la moniliose
  • ou encore la tavelure.

Leur présence peut être identifiée par des tâches brunes sur les feuilles, des traces noires sur les fruits ou encore un dépérissement global du végétal. Pour éviter cela, il est important d’adopter une bonne hygiène du jardin (ramassage régulier des feuilles tombées) et bien entretenir son arbre (taille raisonnée).

Dans le cas où un arbre serait atteint par une maladie grave, il convient alors de traiter immédiatement avec des produits phytosanitaires adaptés pour limiter sa propagation aux autres végétaux du jardin.

Si votre amandier est attaqué par la moniliose, voici quelques conseils pratiques. Il faut tailler les pousses atteintes jusque dans le bois sain. La maladie des frisottis du pêcher peut également affecter les amandiers. Parmi les parasites, on trouve les pucerons, qui se trouvent surtout à l’extrémité des pousses.

Pourquoi mon amandier ne fait pas d’amende ?

Il existe plusieurs raisons pouvant expliquer qu’un amandier ne produise pas assez voire pas du tout d’amendes : absence de pollinisateur compatible avec votre variété, manque d’azote ou encore conditions climatiques extrêmes (grands froids en hiver et fortes chaleurs en été). Il est donc important d’apporter un soin particulier à votre arbre fruitier et de lui fournir les bons nutriments pour favoriser sa production fruitière.

Un amandier dans mon jardin : le récap’

Voici les principales informations concernant les amandiers : taille, croissance, fleuraison ou encore prix en jardinerie.

📈 Croissance de cet arbre fruitier :

  • Croissance de l’amandier : moyenne à forte
  • Largeur de l’admire adulte : 400 – 600 cm
  • Vitesse de croissance : 30 – 50 cm/an
  • Hauteur de croissance : 400 – 700 cm

🌸 Fleur de l’amandier :

  • Couleur de la fleur blanc-rose
  • période de floraison : mars – avril

Fruits de l’amandier :

  • Fruit à noyau vert, velouté et feutré, gros fruit, peau fine
  • Maturité à la consommation fin septembre, un goût doux et aromatique

💶 Prix en jardinerie :

  • pour un Amandier ‘princesse’ avec un scion de 80 à 100cm : environ 30€