4 arbres fruitiers résistant au froid à planter dans votre jardin

Article mise à jour le : 11 octobre 2022

Si nous avons des étés de plus en chauds, il faut prévoir dans votre jardin des arbres et arbustes fruitiers qui peuvent résister aux températures froids et au gel. Car le changement climatique n’entraîne pas seulement des étés chauds et secs, mais aussi – comme l’ont montré les années précédentes – une augmentation des dommages dus aux gelées tardives au printemps.
Je vous propose une petite sélection de 5 arbres fruitiers qui n’auront aucun mal à passer l’hiver même si les températures passent en dessous de 0°C.

Le Groseillier : un arbuste fruitier robuste en hiver

planter et cultiver groseilles
Est-ce que le groseillier craint le gel ? Il résiste au froid jusqu’à -30°C !

Résistant jusqu’à -30°C, le groseillier est un arbuste rustique qui peut être planté dans toutes les régions. Il existe d’ailleurs plusieurs variétés que vous pouvez cultiver comme le cassis (Ribes nigrum) et le groseillier rouge (Ribes rubrum).

Idée : les groseilliers rouges se prêtent également bien à la plantation de haies en raison de leur port érigé.

Ils poussent sur des sols profonds, riches en humus et en nutriments, aussi bien au soleil qu’à mi-ombre. Ils n’ont également pas de soucis à pousser sur les pentes et entre les arbres fruitiers.

Le prunier (Prunus Domestica) : il ne craint pas le gel

planter un prunier dans verger
Le prunier : comment bien le planter ?

Voici un arbre fruitier qui donne des fruits qui plaisent à toute la famille. Il est recommandé par les jardiniers de le planter en automne. sachez cependant qu’il est aussi parfaitement possible de le planter au printemps dans votre verger. Du côté du sol de votre terrain, le prunier préfère un sol riche en humus mais de préférence bien arrosé. De plus, il doit idéalement être moyennement lourd, sablo-argileux et légèrement chaud.

Je vous recommande de planter un prunier du Japon (Santa Rosa). Car il qui fleurit blanc en avril/mai et donne des fruits presque roses en été. Et surtout il convient à des régions exposées au gel tardif.

Le poirier (Pyrus communis) : une croissance lente mais sans crainte du froid

Comment planter un poirier en pleine terre ?
Le poirier : un arbre fruitier résistant au froid

Cet arbre fruitier, peut être planté dans votre jardin à plusieurs moments. Les poiriers peuvent ainsi être plantés dans le jardin en automne, au printemps ou en été. Le meilleur moment est l’automne, car l’arbre peut encore s’enraciner avant le début de l’hiver. Il a une préférence pour les sols qui ne sont ni trop calcaire, ni trop humide.

Mon conseil en cas de sol pauvre : avant de planter l’arbre, améliorez la qualité du sol en bêchant soigneusement la terre et en la mélangeant avec de la tourbe, du compost ou de l’engrais organique.

L’abricotier (Prunus armeniaca) : des récoltes mêmes dans les régions froides

comment planter un abricotier ?
L’abricotier se plante en tous sols, même un peu calcaire.

Attention arbre fruitier résistant ! Certaine variétés d’abricotier peuvent en effet tenir jusqu’à des températures allant jusqu’à -30 °C. C’est pourquoi l’abricotier peut théoriquement être planté partout en France.

Si les températures descendent trop bas, je vous conseille d’envelopper votre abricot dans un voile de jardinage. Votre arbre fruitier sera ainsi bien protégé. Car ses fleurs ne supportent pas bien les gelées tardives.

L’abricotier est un arbre fruitier qui fleurit en avril et mai

Les abricotiers sont des arbres fruitiers qui aiment les endroits ensoleillés et protégés du vent. Et oui on peut etre résidant au froid de l’hiver et aimer la chaleur de l’été. Il faut donc les planter si possible près d’un mur de la maison, ils survivent sans problème à la saison fraîche.

En fonction de la variété, les abricotiers fleurissent magnifiquement entre avril et juin. Certains abricots sucrés et riches en vitamines peuvent être récoltés jusqu’en septembre.

Mon conseil pour protéger vos fruitiers

Mon conseil pratique aux jardiniers amateurs pour l’automne : commencez à protéger vos plantes et arbustes à temps, quand il fait encore beau. Souvent, fin octobre/début novembre, il fait déjà assez froid et humide, parfois on est même surpris par les gelées nocturnes et on doit assister à la mort pure et simple d’une partie des plantes. C’est pourquoi il faut absolument prévoir une protection hivernale à temps, lorsqu’il fait encore chaud et sec !

En privilégiant la plantation d’arbres fruitiers (comme les pommiers) qui ont une bonne résistance au froid, vous vous assurez des récoltes de fruits tout au long de l’année malgré un climat ou le gel peut être présent. Pensez tout de même à relever les températures du jardin en période de gel pour vous occupez au mieux de votre jardin et de votre potager.