quelles sont les différences entre motoculteur et motobineuse ?

Motobineuse ou motoculteur : quelles différences pour quels travaux du jardin ?

Pour les travaux d’extérieur, le motoculteur est un outil très important pour travailler la terre de votre jardin ainsi que celle de votre potager. Mais comme tous les appareils motorisés du jardin, il n’est pas toujours facile de bien la prendre en main surtout lorsque l’on est débutant. Alors qu’avec un motoculteur, les travaux de jardinage d’automne seront beaucoup plus rapides et plus précis, avec moins d’efforts et de meilleurs résultats. Alors suivez le guide pour quelques conseils pratiques pour une bonne prise en main et des travaux du sol de votre jardin réussis avec votre motoculteur ou votre motobineuse.

Quelle est la différence entre un motoculteur et une motobineuse ?

Une motobineuse et un motoculteur sont des outils similaires. Une motobineuse est généralement utilisée dans l’agriculture ou par les jardiniers professionnels, car elle est montée sur un motoculteur ou sur le système hydraulique à trois points d’un tracteur et entraînée par son moteur. Contrairement à une fraise, une motobineuse se déplace grâce au mouvement vers l’avant des lames de la houe. Les deux outils servent à travailler et à ameublir le sol, mais les motobineuses vont encore plus loin dans la terre que les motoculteurs. Elles atteignent parfois une profondeur de travail de 30 cm.

Une motobineuse permet de bêcher votre jardin potager plus rapidement qu’avec une bêche traditionnelle et avec beaucoup moins d’efforts. Les outils de jardinage motorisés ameublissent la plate-bande tout en conservant autant que possible la position des couches de terre. Le travail est rapide et ne fait pas transpirer – pour de nombreux jardiniers amateurs, ce sont deux bonnes raisons de préférer la motobineuse à la bêche.

Comment fonctionne un motoculteur ? 

Un motoculteur est particulièrement utile pour le désherbage, l’ameublissement du sol ou la préparation des semis. La conduite d’un motoculteur est donc relativement simple et peu fatigante.

Votre motoculteur est constitué de lames courbes ou crochues montées sur un arbre rotatif, qui enlèvent des billes de terre qui peuvent tourner simultanément ou en sens inverse.

C’est une machine irremplaçable pour ameublir et niveler (après creusement) de grandes surfaces de sol, notamment les sols argileux difficiles et durs. Il est utile, par exemple, dans un jardin nouvellement aménagé ou avant de mettre en place une grande pelouse.

Grâce à ses lames tranchantes, le motoculteur s’enfonce dans le sol et transforme le sol ferme en une terre fine et meuble. Vous décidez du degré de finesse ou d’aération du sol en fonction du nombre de passages. 

Le motoculteur rotatif existe en plusieurs tailles, de la plus petite à la plus grande. Il existe des motoculteurs autopropulsés, que l’on actionne manuellement en marchant, et des motoculteurs entraînés par un tracteur.

Quelle doit être la largeur de travail de la machine ?

Pour une utilisation sur des plates-bandes de fleurs et de légumes afin de lutter contre les mauvaises herbes et d’ameublir le sol, ainsi que sur de petites plates-bandes, il convient de choisir une motobineuse ou un motoculteur avec une largeur de travail étroite. Pour le travail de surface sur de grandes plates-bandes, une machine avec une grande largeur de travail est appropriée.

Des roues motrices pour votre moto bineuse ou votre motoculteur

L’entraînement des roues facilite le travail avec la bineuse, la machine n’a plus qu’à être dirigée et ne s’enfonce pas plus profondément que prévu dans le sol. Grâce à l’entraînement des roues, la machine travaille de manière régulière sur la surface de la plate-bande. Il ne vaut la peine que pour les grandes surfaces.

Le petit plus : une machine avec des poignets réglables pour bien s’adapter à votre taille

Je ne peux que vous conseiller d’acheter une moto bineuse ou un motoculteur qui permettent de régler la poignée, surtout pour les motobineuses un peu lourdes. Le réglage en hauteur permet d’adapter la poignée à la taille de l’utilisateur, le travail en position courbée étant défavorable, notamment pour les disques intervertébraux. Grâce à un réglage optimal, il est possible de travailler pendant une période prolongée sans trop d’efforts physiques.

Quelques conseils pour bien utiliser votre machine dans votre jardin

Cela va vous paraitre tout bête, mais avant la première utilisation, il convient de lire le mode d’emploi et les consignes de sécurité. Familiarisez-vous tranquillement avec la machine et respectez les instructions d’utilisation. Portez des chaussures solides et des pantalons longs lorsque vous travaillez.

Avant d’utiliser la machine, vérifiez qu’il n’y a pas de pierres ou de morceaux de bois sur le terrain, ceux-ci pouvant être projetés par les couteaux en rotation. Veillez à ce qu’aucune autre personne ne se trouve dans la zone de travail.

louer ou acheter un motoculteur ou une motobineuse

Louer ou acheter un motoculteur ou une motobineuse ?

C’est vrai que l’on y pense pas souvent. Mais si vous avez des besoins ponctuels et de petites surfaces, il peut être très intéressant de louer votre matériel plutôt que de l’acheter. Vous pouvez le faire via des réseaux professionnels comme Kiloutou, Loxam, Leroy Merlin ou encore via des sites comme Leboncoin.

Si l’utilisation d’une motobineuse pour ameublir le sol n’est nécessaire qu’une fois par an, il suffit de louer une houe. Cela évite les travaux d’entretien de la machine. Il suffit de faire le plein et de nettoyer la machine après utilisation, tous les travaux d’entretien sont pris en charge par le loueur.

Si le jardin est cultivé toute l’année (légumes de printemps, d’été et d’hiver), il vaut la peine d’acheter une motobineuse ou un motoculteur. Vous décidez vous-même du moment d’utilisation de votre machine, et n’êtes pas lié aux heures d’ouvertures et aux heures de rendu lors d’une location.

A la location un motoculteur est facturé à la journée ou au week-end. Comptez entre 60 et 80€ la journée et environ 100€ pour un week-end complet.

D'autres articles consacrés au jardin