Cochenilles : comment identifier ces parasites et sauver votre citronnier ?

Ecrit par : 

Les cochenilles sont des parasites qui envahissent fréquemment nos jardins et nos plantes d'intérieur, causant des dommages considérables. Parmi les plantes les plus touchées, on retrouve notamment le citronnier. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment reconnaître les cochenilles, comment s'en débarrasser, quel traitement appliquer contre elles et ce qui attire ces parasites.

comment bien reconnaître les cochenilles sur un citronnier ?

Comment bien reconnaître les cochenilles

Les cochenilles sont de petits insectes dont la taille varie entre 2 et 5 millimètres. Elles se présentent sous différentes formes, couleurs et textures, selon leur espèce. Les cochenilles farineuses, par exemple, sont recouvertes d’une substance blanche cireuse ressemblant à de la farine, tandis que les cochenilles à carapace ont un aspect brillant et peuvent être brunes, noires ou vertes.

Pour reconnaître les cochenilles sur vos plantes, il faut observer attentivement les feuilles, les tiges et les fruits.

Elles se nourrissent généralement de la sève des plantes et provoquent ainsi un affaiblissement de celles-ci.

Vous pourrez constater des déformations, un jaunissement des feuilles, une chute prématurée des fruits ou encore la présence de miellat (substance visqueuse sécrétée par les cochenilles) et de fumagine (champignon noirâtre qui se développe sur le miellat).

Comment se débarrasser de la cochenille des plantes

Pour éliminer les cochenilles de vos plantes, plusieurs méthodes s’offrent à vous :

  • Méthode mécanique : retirez les cochenilles manuellement à l’aide d’une brosse douce ou d’un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Cette méthode est plus adaptée pour les infestations légères et nécessite une vigilance régulière.
  • Méthode biologique : introduisez dans votre jardin des insectes auxiliaires prédateurs naturels des cochenilles, tels que les coccinelles, les chrysopes ou encore les larves de syrphes.
  • Méthode chimique : utilisez un insecticide adapté aux cochenilles, en veillant à respecter scrupuleusement les doses et les précautions d’emploi indiquées sur l’étiquette du produit.

Quel traitement naturel contre les cochenilles ?

Si vous préférez opter pour un traitement naturel et écologique contre les cochenilles, voici une recette simple à réaliser chez soi :

  1. Dans un vaporisateur, mélangez 1 litre d’eau tiède, 1 cuillère à café de savon noir liquide et 1 cuillère à café d’alcool à brûler.
  2. Vaporisez ce mélange sur l’ensemble de la plante infestée, en insistant bien sur les zones où se trouvent les cochenilles.
  3. Répétez cette opération tous les 3 jours pendant 2 semaines pour éliminer complètement les cochenilles et empêcher leur réapparition.

Attention : n’oubliez pas de tester le mélange sur une petite partie de la plante avant de l’appliquer entièrement, afin de vérifier qu’il ne provoque pas de réactions allergiques ou de brûlures.

Ce qui attire les cochenilles sur votre citronnier

Les cochenilles sont attirées par plusieurs facteurs. Alors mieux vaut les connaitre pour anticiper au besoin leur future présence  :

  • La chaleur et l’humidité
    Les cochenilles apprécient particulièrement les conditions chaudes et humides. Veillez donc à maintenir un bon équilibre entre température et humidité dans votre intérieur ou sous serre.
  • Le manque d’hygiène
    Une plante mal entretenue, avec des feuilles mortes ou des branches mal taillées, est plus susceptible d’être envahie par les cochenilles. Pensez à nettoyer régulièrement vos plantes et à effectuer les tailles nécessaires pour éviter leur prolifération.
  • La présence de plantes hôtes
    Certaines plantes sont particulièrement appréciées des cochenilles, comme les cactées, les orchidées et bien sûr les agrumes tels que le citronnier. En diversifiant les plantes de votre jardin, vous pourrez ainsi réduire le risque d’infestation.

un citronnier malade des bien reconnaître les cochenilles

Les causes de l’apparition des cochenilles

Plusieurs raisons peuvent favoriser l’apparition des cochenilles sur vos plantes. En voici 4, parmi les plus fréquentes :

  • Un environnement propice
    Comme mentionné précédemment, les cochenilles sont attirées par la chaleur et l’humidité. Un excès de ces deux éléments peut donc favoriser leur développement.
  • Un déséquilibre naturel
    L’utilisation excessive d’insecticides chimiques peut détruire les insectes auxiliaires, tels que les coccinelles, qui sont des prédateurs naturels des cochenilles.
  • Une mauvaise gestion des déchets végétaux
    Les cochenilles peuvent se nicher dans les feuilles mortes ou les débris de plantes. Il est donc important de nettoyer régulièrement votre jardin et d’éliminer correctement ces déchets.
  • Un stress des plantes
    Les plantes affaiblies par un manque d’eau, une mauvaise nutrition ou un excès de soleil sont plus vulnérables aux attaques des cochenilles. Prenez soin de vos plantes en leur apportant les conditions optimales de croissance.

Avec ces conseils, vous devriez être en mesure de reconnaître rapidement les cochenilles, d’appliquer les traitements adéquats pour les éliminer et surtout, de prévenir leur apparition dans votre jardin ou sur vos plantes d’intérieur.

D'autres articles consacrés au jardin