Escargots envahissants ? 5 tactiques infaillibles pour sauver votre potager

Ecrit par : 
Escargots envahissants : comment s'en débarasser ?

Les escargots sont souvent considérés comme des nuisibles pour nos jardins et potagers. En effet, ces gastéropodes ont tendance à grignoter les feuilles et les légumes, ce qui peut causer de nombreux dégâts. Pour préserver vos cultures et limiter la prolifération de ces petits gourmands, il existe plusieurs traitements naturels et astuces simples à mettre en place.

Traitements naturels pour éloigner les escargots du potager

Pour vous débarrasser, ou à minima faire fuir les escargots du potager, vous n’avez pas toujours besoin de recourir aux produits chimiques. Découvrez quelques méthodes respectueuses de l’environnement pour protéger vos légumes :

  1. La bière : versez un peu de bière dans une coupelle et enfoncez-la dans le sol près des zones infestées d’escargots. Les gastéropodes seront attirés par l’odeur et se noieront dans le liquide.
  2. Le marc de café : utilisez les restes de votre café pour créer une barrière répulsive autour de vos plantations. Saupoudrez simplement le marc de café sur le sol, en veillant à ne pas trop en mettre pour éviter de brûler les racines des plantes.
  3. Le purin d’orties : il s’agit d’un répulsif naturel très efficace contre les escargots et autres parasites du jardin. Diluez-le avec de l’eau (environ 1 litre de purin pour 10 litres d’eau) et pulvérisez le mélange sur les feuilles des plantes.
  4. Les coquilles d’œufs : cassez des coquilles d’œufs en petits morceaux et disposez-les autour de vos végétaux. Les escargots seront gênés par la texture rugueuse des coquilles et éviteront ainsi de s’approcher de vos légumes.

Des solutions écologiques pour prévenir l’invasion des escargots

Pour éviter que les escargots ne s’attaquent à vos cultures, il est essentiel de mettre en place des mesures préventives :

  • Installez un paillis

    Cette couche de matière organique (paille, copeaux de bois, etc.) déposée au pied des plantes permet non seulement de limiter l’évaporation de l’eau et d’enrichir le sol, mais aussi de créer une barrière naturelle contre les gastéropodes.

  • Créez des refuges pour les prédateurs

    Favorisez la présence des ennemis naturels des escargots, tels que les hérissons, les oiseaux ou les carabes, en aménageant des abris dans votre jardin (tas de bois, haies, nichoirs, etc.).

  • Évitez l’excès d’humidité

    Les escargots apprécient particulièrement les environnements humides. Veillez donc à bien drainer votre potager et à arroser modérément pour limiter leur installation.

  • Alternez les cultures

    Pratiquer la rotation des cultures permet de réduire les risques de prolifération d’escargots en brisant leur cycle de reproduction et en limitant l’apparition de maladies.

Piéger les escargots pour protéger votre potager

En complément des traitements naturels et des mesures préventives, vous pouvez également mettre en place des pièges à escargots. C’est très simple, et ils ne demandent que peu de matériel :

  • Le piège à planche : disposez une planche sur le sol près des zones infestées. Les escargots viendront s’y abriter durant la journée, il ne vous restera plus qu’à les ramasser régulièrement.
  • Le piège à bouteille : coupez une bouteille en plastique en deux et enfoncez la partie supérieure, goulot vers le bas, dans le sol. Placez-y un appât (salade, pomme de terre cuite, etc.) pour attirer les escargots qui se retrouveront piégés à l’intérieur.
  • Le piège à cloche : utilisez une cloche à salade ou une simple assiette retournée posée sur quelques cailloux. Les escargots viendront s’y réfugier et seront ainsi facilement récupérables.

Astuce supplémentaire : ramasser manuellement les escargots

Si vous avez du temps et de la patience, vous pouvez également opter pour la méthode manuelle : ramassez régulièrement les escargots à la main, surtout après une pluie ou pendant les périodes humides.

Vous pouvez ensuite les déplacer loin de votre potager ou les donner à des amateurs d’escargots comestibles.

En combinant l’utilisation de traitements naturels, la mise en place de mesures préventives et la pose de pièges, il est possible de réduire efficacement la présence d’escargots dans votre potager et de protéger vos légumes sans avoir recours à des produits chimiques nocifs pour l’environnement et la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles consacrés au jardin