planter un abricotier : plantation et entretien de cet arbre fruitier

Abricotier : plantation, entretien et culture de cet arbre fruitier

L’abricotier (Prunus armeniaca) est un arbre fruitier très apprécié pour ses fruits juteux et délicieux. Il est très facile à cultiver et à entretenir et s’adapte à tous les types de jardins. Découvrons ensemble l’origine de l’abricotier, le climat nécessaire pour sa bonne croissance, ou encore sa fleuraison. Je vous propose aussi mes conseils pratiques pour son entretien.

Où planter un abricotier dans le jardin ?

L’abricotier a besoin de lumière pour produire des fruits de qualité. Il est donc conseillé de le planter dans un endroit ensoleillé, à l’abri des vents dominants. Les abricotiers aiment le soleil, aussi les jardiniers professionnels recommandent de le planter dans des climats ou les températures ne descendent pas en dessous de 0°C. Il faut même savoir qu’à -3°C les fleurs sont détruites par le gel.

L’abricotier se développe mieux en climat méditerranéen, bien que certaines variétés tolèrent des hivers plus froids.

Il est nécessaire de vérifier la résistance au froid de la variété choisie avant de planter l’abricotier.

L’emplacement des abricots doit absolument être en plein soleil, chaud et protégé du vent. L’idéal est de le placer à l’abri de la pluie, par exemple à l’ombre d’un mur de maison. L’espace nécessaire pour un abricotier isolé est d’environ huit mètres carrés.

Dans leur milieu naturel, les abricots poussent sur des sols argileux ou de loess, riches en nutriments, secs en été et souvent pierreux, avec une forte teneur en humus. Sur les sols humides avec une mauvaise évacuation de l’eau, les plantes sont très sensibles aux maladies.

Quand planter votre abricotier dans votre jardin ?

Si vous êtes extrêmement patient vous pouvez planter un noyau d’abricot. Mais il faudra alors un certain temps pour que le noyau et le rejeton deviennent un petit arbre qui peut porter des fruits. C’est pourquoi vous avez probablement tendance à choisir directement un arbre et à l’intégrer dans votre jardin.

La saison joue un rôle fondamental dans la plantation de l’abricotier. Mais il n’y a pas qu’un seul moment pour le faire. Vous pouvez planter votre abricotier aussi bien en octobre et novembre (avant le gel) que plus tard, en mars et avril, lorsque les températures négatives ont disparu.

D’ailleurs, pour les abricots, le choix de la variété peut être important lorsqu’il s’agit de la sensibilité aux maladies.

Quelle fleuraison pour les abricotiers ?

la fleuraison d'un abricotier

Les abricotiers fleurissent généralement en mars et en avril, mais cette période peut varier en fonction de la variété et du climat. Les fleurs sont blanches ou roses et très parfumées.

Quelle est la meilleure variété d’abricotier ?

Il existe de nombreuses variétés d’abricotiers, chacune ayant ses propres caractéristiques. La variété la plus populaire est ‘Goldrich’, qui produit des fruits d’un jaune doré et une chair très juteuse. D’autres variétés sont également couramment plantées :

  • Bavay
  • Early Orange
  • Hargrand
  • et Rispen

Quel entretien pour un abricotier ?

L’abricotier a besoin d’un sol bien drainé et de beaucoup de soleil. Il doit être arrosé régulièrement et fertilisé chaque année avec un produit adapté aux fruitiers. Une taille régulière est également nécessaire pour maintenir la bonne croissance de l’arbre.

Comment bien tailler un abricotier ?

La taille des abricotiers doit être faite chaque année pour maintenir une bonne croissance et une bonne production de fruits. Il faut enlever toutes les branches malades, faibles et trop hautes. Il est conseillé de tailler l’arbre en forme de gobelet, afin que le soleil puisse pénétrer à l’intérieur de l’arbre.

Fertiliser l’abricotier : Quand et comment bien le faire ?

Par rapport à d’autres arbres fruitièrs, les abricotiers ont besoin d’un apport moindre en nutriments. Il peut néanmoins être utile d’apporter des engrais avec précaution et de soutenir la formation des fruits.

Au printemps, l’abricotier apprécie le compost frais du jardin dans la zone des racines. Vous pouvez en incorporer jusqu’à trois litres dans le sol par mètre carré autour de l’arbre. Cela favorise une teneur en humus équilibrée et donc la santé de l’arbre.

En principe, pour le reste de l’année, un apport trop important de nutriments est contre-productif pour les abricotiers et peut provoquer un retard de maturation des pousses.

L’arbre est alors beaucoup plus vulnérable aux dommages causés par le gel en hiver.

Quand récolter les abricots ?

Les abricots sont généralement récoltés en juin et en juillet. Les fruits doivent être cueillis lorsqu’ils sont mûrs et non pas lorsqu’ils sont encore verts. Il est important de cueillir les fruits avant qu’ils ne tombent au sol, car ils sont très sensibles à l’humidité et ne se conservent pas bien.

L’abricotier : toutes les infos sur cet arbre fruitier

Pour terminer cet article je vous propose ce tableau récapitulatif des principales informations liées à l’abricotier. Elles vous donnent les indications essentielles pour planter votre abricotier dans votre jardin.

Variété : Arbre Fruitier – Prunus armeniaca
Feuillage : Persistant
Sol : profond et bien drainé
Exposition : ensoleillée, abrité du vent
Résistance à la sécheresse : moyenne
Croissance : moyenne
Rusticité : très rustique
Taille maximale : de 5 à 7 mètres
Prix à partir de : ≈ 30€ pour un scion de 1 mètre
Régions Optimales : Sud de la France