Le mythe du basilic repoussant chaque année : vérité ou idée reçue ?

Ecrit par : 
idée reçue : le basilic repousse chaque l'année

Le basilic est une plante aromatique très appréciée en cuisine pour son parfum et ses vertus médicinales. On entend souvent dire que le basilic repousse chaque année, même avec peu d’entretien. Est-ce vrai ou faux ? Et comment couper le basilic pour qu’il repousse bien ? Dans cet article, nous allons démystifier cette idée reçue et vous expliquer les meilleures techniques pour entretenir votre basilic.

Faut-il croire au basilic repoussant chaque année ?

La réponse est faux. Le basilic est en réalité une plante annuelle qui meurt une fois qu’elle a complété son cycle de vie, c’est-à-dire après la floraison et la production de graines. Il est donc nécessaire de replanter du basilic chaque année si l’on souhaite en profiter durant toute la saison.

Toutefois, il est possible d’étendre la durée de vie de votre basilic en suivant quelques astuces pour favoriser sa croissance et sa vigueur.

Comment entretenir votre basilic pour prolonger sa vie ?

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour permettre à votre basilic de se développer correctement et ainsi prolonger sa vie :

  • L’emplacement : le basilic aime être exposé au soleil et à l’abri du vent. Placez-le dans un endroit ensoleillé de votre jardin ou sur votre balcon, avec un minimum de 6 heures d’ensoleillement par jour.
  • L’arrosage : le basilic a besoin d’un sol humide mais bien drainé. Veillez à arroser régulièrement votre plante sans pour autant la noyer. Un excès d’eau peut en effet provoquer le développement de maladies fongiques et la mort de la plante.
  • La fertilisation : apportez à votre basilic un engrais organique riche en azote pour favoriser sa croissance. Vous pouvez utiliser du compost ou un engrais liquide spécifique pour les plantes aromatiques.

Pourquoi faut-il tailler le basilic ?

Tailler régulièrement votre basilic est essentiel pour stimuler sa croissance et éviter qu’il ne se dessèche trop rapidement. En coupant les tiges, vous incitez la plante à produire de nouvelles pousses et ainsi prolonger sa durée de vie.

De plus, l’élagage permet de contrôler la taille et la forme de votre basilic, tout en enlevant les parties abîmées ou malades qui pourraient affaiblir la plante.

Comment couper le basilic pour qu’il repousse bien ?

Il est recommandé de commencer à tailler votre basilic lorsque ses tiges ont atteint environ 15 cm de hauteur, ce qui permettra à la plante de se ramifier et de prendre une forme plus touffue. Pour réaliser la taille, coupez les tiges juste au-dessus d’une paire de feuilles, à environ 2 cm du sommet.

Cela encouragera la croissance de deux nouvelles tiges à la base des feuilles coupées.

Il est important de répéter cette opération tout au long de la saison, en coupant régulièrement les tiges qui atteignent une certaine hauteur. Essayez également de retirer les fleurs dès qu’elles apparaissent, car elles consomment beaucoup d’énergie et peuvent affaiblir la plante.

En empêchant la floraison, vous favoriserez la production de nouvelles pousses et retarderez le processus de vieillissement de votre basilic.

Quelle technique utiliser pour couper le basilic ?

Pour tailler votre basilic, il vous suffit d’utiliser un sécateur propre et aiguisé, ou bien vos doigts si les tiges sont encore tendres. Veillez à ne pas écraser les tiges en les coupant, afin de ne pas abîmer la plante.

Une fois les tiges coupées, n’hésitez pas à les utiliser dans vos recettes préférées ou à les conserver pour plus tard en les faisant sécher ou en les congelant.

Comment multiplier le basilic pour en profiter chaque année ?

Comme le basilic est une plante annuelle qui ne repousse pas chaque année, il est nécessaire de replanter de nouvelles graines ou boutures pour en disposer constamment. Voici quelques méthodes pour multiplier votre basilic :

  • La culture à partir de graines : semez les graines de basilic directement en pleine terre au printemps, lorsque les risques de gelées sont passés. Vous pouvez également commencer le semis en intérieur quelques semaines avant la plantation, puis repiquer les jeunes plants à l’extérieur une fois qu’ils ont développé plusieurs feuilles.
  • La multiplication par bouturage : récupérez des tiges de basilic que vous avez taillées et placez-les dans un verre d’eau. Au bout de quelques jours, des racines devraient apparaître. Transplantez ensuite les boutures enracinées dans des pots remplis de terreau ou directement en pleine terre.

En suivant ces conseils, vous pourrez ainsi profiter de votre basilic tout au long de la saison et renouveler facilement votre stock chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles consacrés au jardin