plantation et entretien du figuier

Figuier : de la plantation à la récolte des fruits

Article mise à jour le : 5 octobre 2022

Le figuier est un arbre fruitier qui peut être cultivée dans nos jardins. Il peut être placé sur votre terrain à des fins ornementales ou pour ses magnifiques et succulents fruits. Sa plantation doit être effectuée en automne ou au printemps, à l’aide d’un plants de figuier que vous pourrez par exemple acheter en jardinerie. La culture du figuier nécessite un sol riche en matière organique et un emplacement ensoleillé. L’entretien du figuier consiste à arroser régulièrement la plante, à lui apporter un engrais spécial “figuier” au printemps et à tailler le figuier chaque année. Voici quelques conseils pour savoir comment bien planter un figuier dans votre jardin : cet arbre qui aime le soleil et qui donnent de superbes fruits aux couleurs vertes, blanches ou encore violettes.

Plantation du figuier : comment et quand le planter ?

Pouvant atteindre 10 mètre de haut, cet arbre originaire d’Afghanistan et de Syrie offre des récoltes allant d’août à novembre (selon les variétés). Le figuier demande peu d’entretien et peut se contenter d’un sol assez pauvre dans votre jardin. Cependant, il a besoin d’un emplacement ensoleillé pour produire de bons fruits. La plantation du figuier se fait au printemps ou en automne, de préférence avant les gelées.

Le figuier n’aime pas être transplanté, il vaut donc mieux le planter au bon endroit dès le départ. Choisissez un emplacement ensoleillé et abrité des vents froids. Le figuier peut se contenter d’un sol assez pauvre, mais il doit être bien drainé, ainsi les racines se développeront bien.

Préparez le sol en y ajoutant du compost maison ou du fumier décomposé. Creusez un trou assez large pour accueillir le système racinaire sans le tasser. Plantez le figuier en le tassant légèrement. Arrosez abondamment après la plantation.

La culture et la taille du figuier : entretien et soins à apporter

Quelle est la meilleure variété de figuier ?
Planter et entretenir un figuier : les bons conseils

Le figuier est une plante qui peut être cultivée dans les jardins et les potagers. On en trouve beaucoup dans les régions du Sud de la France, car les conditions de culture y sont idéales. La culture du figuier est facile et peu exigeante, ce qui en fait un arbre fruitier idéal pour les jardiniers débutants. Ils poussent bien dans les sols légers et drainés, mais ils peuvent également pousser dans les sols lourds et argileux. Les figuiers ont besoin de beaucoup de soleil pour bien pousser, mais ils tolèrent également la mi-ombre. Les figuiers sont des arbres à fruit en forme de gouttes : se sont les figues. Les figues peuvent être consommées fraîches ou séchées. Les figues sont également utilisées pour faire des confitures, des jus et même des vins.

Lorsque vous plantez un figuier, creusez un trou de plantation deux fois la largeur et la profondeur du pot dans lequel il a été acheté. Avec un sécateur, tirez les plus grosses racines de la motte : elles se développeront ainsi plus vite une fois en terre. Ajoutez votre compost ou du fumier au fond du trou de plantation et remuez bien le sol avant de replanter le figuier (il s’agit d’aérer la terre pour favoriser la pousse). Arrosez le figuier après la plantation et continuez à arroser régulièrement pendant les premières semaines jusqu’à ce que la plante se soit bien établie.

Un arrosage régulier après la plantation de votre figuier

Les figuiers n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien une fois qu’ils sont plantés. Cependant, il est important de les arroser régulièrement pendant la saison de croissance afin qu’ils ne se dessèchent pas. Les figuiers ont besoin de fertilisation chaque printemps avec un engrais riche en potassium, comme du sulfate de potassium. Par contre, trop d’azote produira une abondance de feuilles au détriment des fruits.

Concernant la taille du figuier, le mieux est de la réaliser au début du printemps. Elle permettra une meilleure fructification pour la saison à venir. Comment vous y prendre ? C’est assez simple. Il vous faut un petit sécateur pour couper les pousses de l’année au-dessus du 2ème œil chez les arbres déjà bien développés. Vous pouvez cependant en hiver, toujours à l’aide d’un sécateur, couper les branches les plus vieilles. C’est à dire les branches qui ont données des fruits lors de la saison passée.

Les fruits du figuier mûrissent généralement en été ou en automne, selon le type de figue. Ramassez les lorsqu’ils sont bien mûrs et ne tombent pas facilement du arbre. Petite astuce : la figue est mûre et prête à être dégustée lorsqu’une goutte de sucre s’écoule en dessous du fruit. Les fruits mûrs peuvent être conservés au réfrigérateur pendant quelques jours, mais ils seront meilleurs si vous les mangez immédiatement.

« Le figuier aime avoir les pieds dans l’eau et la tête au soleil ».

Les différentes variétés de figuiers

Où planter un figuier dans son jardin ?
Bien planter votre figuier dans votre jardin

Le figuier est un arbre fruitier appartenant à la famille des Moracées. Il est originaire d’Asie Mineure et a été introduit en Europe par les Grecs. Il est cultivé depuis plus de 4 000 ans pour ses fruits. Les figues sont les fruits du figuier et se présentent sous forme de drupes contenant de nombreuses petites graines. Les figues peuvent être consommées fraîches, séchées ou transformées en confiture.

Il existe plusieurs variétés de figuiers, notamment le Figuier commun (Ficus carica), le Figuier de Barbarie (Ficus elastica) et le Figuier nain (Ficus retusa).

Le Figuier commun est une plante rustique qui peut atteindre 10 mètres de haut. Il produit des fruits de taille moyenne à grosse, de couleur jaune-verdâtre à violette lorsqu’ils sont mûrs. Les figues du Figuier commun sont sucrées et juteuses.

Le Figuier de Barbarie est une plante grimpante originaire d’Inde. Il peut atteindre 20 mètres de haut et produit des fruits allongés, de couleur jaune-verdâtre à violette. Les figues du Figuier de Barbarie ont une chair blanche et ferme, avec un goût acidulé.

Le Figuier nain est une plante compacte originaire d’Asie du Sud-Est. Il ne dépasse pas 3 mètres de haut et produit des fruits ronds, rouges ou verts lorsqu’ils sont mûrs. Les figues du Figuier nain ont une chair juteuse et sucrée.

La récolte des fruits est possible de juillet à novembre suivant les régions.

Les maladies et parasites du figuier

Les maladies les plus courantes du figuier sont la moniliose, le mildiou et l’oïdium. La moniliose est une maladie fongique qui se manifeste par la formation de moisissures sur les fruits et les feuilles. Le mildiou est un autre type de moisissure qui se développe également sur les fruits et les feuilles. L’oïdium est un champignon qui se développe sur les parties aériennes de la plante et provoque la defoliation. Les parasites les plus courants du figuier sont les pucerons, les mouches et les acariens. Les pucerons sont des petits insectes qui se nourrissent de la sève de la plante. Les mouches sont des insectes qui pondent leurs œufs dans les fruits du figuier. Les acariens sont des arachnides qui se nourrissent de la pulpe des fruits.

Pour prévenir et traiter ces maladies et parasites, il est important de bien entretenir son figuier. L’arbre doit être planté dans un sol bien drainé et en plein soleil. Il doit être arrosé régulièrement mais sans excès. Les fruits doivent être ramassés régulièrement et les feuilles doivent être nettoyées des parasites. En cas de infestation, il existe des traitements chimiques spécifiques à chaque type de parasite ou de maladie.

Les diverses utilisations du figuier : en cuisine, en cosmétique…

Les figues sont riches en fibres, en vitamines A et C, en potassium et en calcium. Elles peuvent être consommées fraîches, séchées ou en conserve.

Les figues sont également utilisées dans la cuisine, notamment dans les desserts. Les figues peuvent être cuites au four, en compote ou en confiture. Elles sont souvent utilisées comme garniture pour les tartes et les gâteaux. Les figues sont également utilisées dans la fabrication de cosmétiques. Riches en vitamines A et C, elles sont idéales pour la fabrication de crèmes et de lotions hydratantes. Les figues peuvent également être utilisées comme masque pour hydrater votre peau. Le figuier est une plante ornementale populaire. Les figuiers peuvent être plantés dans les jardins ornementaux ou dans les pots sur les balcons et les terrasses. Les figuiers sont également utilisés comme haie vive, dans ce cas il faut le tailler à la façon des arbustes.

La figue : un fruit goûtu aimé par les petits & des grands

Le figuier est une plante très populaire en raison de son fruit délicieux. Cependant, il est important de bien comprendre comment planter et entretenir un figuier afin qu’il puisse produire de bons fruits. Heureusement, il n’est pas difficile de s’occuper d’un figuier, il suffit de suivre quelques règles simples. Vous trouverez des conseils pour jardiniers débutants très facilement sur Internet ainsi eu des vidéos explicatives. En plantant à la bonne période, puis en vous occupant régulièrement de votre arbre, vous devriez avoir de jolies récoltes.

Le figuier : toutes les infos pratiques

Maintenant que vous savez presque tout sur les figuiers, voici toutes les informations pratiques concernant cet arbre à planter dans votre jardin.

Variété : Arbre Fruitier
Feuillage : Caduc
Sol : Ordinaire
Exposition : plein soleil, abrité du vent
Résistance à la sécheresse : très bonne
Croissance : moyenne
Rusticité :  jusqu’à -15°C
Taille maximale : de 5 à 10m
Prix à partir de : 25€ pour une pot de 5L
Régions Optimales : PACA, OCCITANIE

Mon dernier conseil : si vous avez des petites figues qui n’ont pas muries ne les coupez pas ! Il peut s’agir de figues d’automne et elles peuvent encore mûrir (une petite récolte est possible), soit ces sont des figues fleurs et elles muriront au printemps. Donc dans tous les cas : gardez-les.